VIDEO. Camille Etienne : « 10% des plus riches émettent 50% des gaz à effet de serre”

Camille Etienne fait partie de ces jeunes militants du climat qui font avancer la lutte contre le réchauffement climatique. Elle était récemment aux Universités d’été du Medef pour conscientiser les patrons sur la justice climatique et écologique.

Hier, elle était invitée dans l’émission C l’hebdo, la jeune femme a bousculé ses ainés sur le plateau pour rappeler l’importance d’agir rapidement devant l’urgence climatique.

Camille Etienne a répondu aux propos d’Emmanuel Macron qui a qualifié les écologistes opposés à la 5G de vouloir un « modèle amish ». Elle a dénoncé ce « vieux monde qui a peur » de cette jeunesse qui veut du changement pour préserver la planète.

“Ce qui se passe simplement c’est qu’on leur fait peur. On leur fait peur parce qu’on les bouscule. C’est le vieux monde qui se défend », explique la militante.

Elle a également rappelé que contrairement à ce qu’aiment présenter les médias, les maires écologistes ont mis en place de nombreuses mesures pour le bien-être des citoyens.

« Il y a plein de mesures que les maires écolos ont pris et qui ont été extrêmement ambitieuses. On a mis du bio dans les cantines et les Ehpad, on a fait des fermes urbaines, on a fait des pistes cyclables, on a fait de la justice sociale et climatique« .

L’activiste a balayé les polémiques dont les chroniqueurs sont friands pour rappeler l’ampleur de la situation en citant le rapport WWF sur l’effondrement de la biodiversité, les records de température ou encore la fonte des glaciers.

Camille Etienne a évoqué l’urgence et l’importance de la question écologique. Elle cite notamment les 800 000 personnes qui meurent chaque année en Europe de la pollution de l’air.

La militante a aussi abordé l’importance de la justice sociale et climatique dans son combat. Elle rappelle que ce sont les plus riches qui polluent le plus.

“Vous avez les 10% des plus riches qui émettent 50% des gaz à effet de serre.”

Les polémiques autour de certaines déclarations de maires écologistes témoignent d’un vieux monde qui refuse de voir ses privilèges bouleversés. La diabolisation d’élus ou de militants du climat traités de « khmers verts » ou d’ « ayatollahs de l’écologie » visent à empêcher un tournant majeur de notre société pour un monde plus durable et résilient. Si les grands patrons, industriels ou chefs de rédaction ne sont pas prêts à relever le défi, la prestation de Camille Etienne démontre que la jeunesse est prête.

LIRE AUSSI : Les 1% des ménages européens les plus riches ont une empreinte carbone 22 fois trop importante

LIRE AUSSI : Plus d’un milliard de personnes risquent d’être déplacées d’ici 2050

LIRE AUSSI : L’Amazonie subit sa pire vague d’incendies géants en août depuis 10 ans

Avant/après. Visualisez l’ampleur de la sécheresse en France grâce à ces photos satellites

Les « corona party » se multiplient en pleine pandémie