in

VIDEO. Un restaurateur assure que des patrons de banques ont été informés sur un reconfinement en octobre


Dans l’émission Balance Ton Post sur C8, le restaurant parisien Stéphane Manigold a assuré qu’un re- confinement allait avoir lieu en octobre. Une affirmation non confirmée par le député Sylvain Maillard.

Des patrons de banques informés qu’un reconfinement aurait lieu en octobre ? C’est en tout cas ce que certifie Stéphane Manigold.

« Il y a deux jours, vous avez reçu les patrons des banques et vous leur avez annoncé que vous alliez reconfiner (…) Vous savez qu’on va reconfiner en octobre ! » a lancé le restaurateur également président du Groupe Eclore.

Le député LREM Sylvain Maillard n’a pas eu l’air choqué par cette déclaration mais n’a pas confirmé expliquant qu’il n’était pas au courant.

Stéphane Manigold fait partie de ces restaurateurs en colère après le gouvernement suite aux nouvelles mesures de restrictions sanitaires. Les restaurants et bars à Marseille vont devoir fermer leurs portes tandis que ceux à Paris doivent fermer dès 22 heures.

Ces mesures ont provoqué la colère des élus et patrons d’établissements notamment à Marseille où des centaines de personnes se sont réunies devant le Tribunal de Commerce de la ville pour dénoncer cette nouvelle mesure. Une partie des manifestants ont annoncé qu’ils continueront à ouvrir malgré l’interdiction.

L’ajointe au maire de Marseille, Samia Ghali, a déjà indiqué que la police municipale ne verbalisera pas les restaurateurs qui ouvriront malgré l’interdiction.

Hier, Jean Castex a mis en garde les français face à une aggravation de la situation sanitaire. Le Premier ministre a indiqué qu’un reconfinement n’était pas exclu.

« L’opinion doit être très attentive et prudente. Si nous n’agissons pas, on pourrait se retrouver dans une situation proche de celle du printemps. (…) Ça pourrait dire reconfinement, et il faut l’éviter », a-t-il encore alerté.

Deux nouvelles études menées par des scientifiques américains et coréens confirment le risque élevé de contamination au sein des bars ou des restaurants. Les lieux clos où le masque est impossible à porter, pour des raisons évidentes, peuvent provoquer la formation de clusters.

Le confinement reste la dernière solution face à la seconde vague épidémique. Rien ne permet aujourd’hui d’affirmer qu’un confinement est prévu pour octobre. Les conséquences économiques seraient désastreuses notamment pour les commerçants et foyers précaires. Dès la fin de la première vague, les médecins ont prévenu qu’une seconde vague en octobre, beaucoup plus puissante que la première, était à craindre. Pourtant, malgré ces alertes, le gouvernement n’a pas investi massivement dans les hôpitaux publics pour augmenter les effectifs et les capacités d’accueil notamment en réanimation Covid-19.

LIRE AUSSI : Jean Castex avoue qu’il n’a pas téléchargé l’application StopCovid

LIRE AUSSI : « Fiable à presque 100% » : l’aéroport d’Helsinki utilise des chiens renifleurs pour détecter le Covid

LIRE AUSSI : Des classes bondées alors que le gouvernement demande aux étudiants d’être plus responsables

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etude américaine : 4 fois plus de risques d’être infecté du Covid-19 en fréquentant des bars

VIDEO. Un restaurateur en colère à un député : « Il rigole ? Lui touche 6 000 euros par mois ! Profitez bien ! »