in

Des manifestants armés opposés au confinement font irruption dans le Capitole au Michigan


Des centaines de manifestants – dont certains étaient lourdement armés – se sont rassemblés jeudi après-midi dans le Capitole de l’État du Michigan pour protester contre le confinement décidé par le gouverneur démocrate Gretchen Whitmer.

La manifestation a commencé à l’extérieur du Capitole tôt dans la journée sous de fortes pluies, mais plus tard dans l’après-midi, la police a autorisé plusieurs centaines de manifestants – dont beaucoup ne portaient pas de masques – à entrer à l’intérieur du bâtiment.

Si tous les manifestants n’étaient pas armés, certains portaient des armes au milieu de la foule. Le Michigan est un État où le port d’arme est autorisé, et la population est autorisée à porter une arme à l’intérieur du Capitole, bien que les pancartes soient interdits dans le bâtiment pour éviter tout dommage potentiel à l’architecture.

Le «Rassemblement américain des patriotes» a été organisé en réponse à un vote débattu jeudi à l’Assemblée législative de l’État sur l’opportunité de maintenir l’état d’urgence au Michigan, qui a été déclaré le 10 mars pour lutter contre la pandémie de coronavirus .

La sénatrice démocrate de l’État, Dayna Polehanki, a tweeté que certains de ses collègues avaient décidé de porter des gilets pare-balles pour aller voter.

La législature détenue par les républicains a finalement voté pour révoquer la déclaration d’urgence jeudi sous le regard des manifestants. Les législateurs de l’État républicain se préparent maintenant à poursuivre le gouverneur pour son ordonnance de confinement, malgré une décision de justice rendue mercredi par le tribunal qui a déclaré que cet décision était constitutionnelle.

Donald Trump a apporté son soutien aux miliciens armés en accusant le gouvernement du Michigan de manquer de communication.

« Le Gouverneur du Michigan devrait donner un peu et éteindre le feu. Ce sont de très bonnes personnes mais elles sont en colère. Elles veulent retrouver leur vie, en toute sécurité ! Rencontrez-les, parlez-leur et concluez un marché.

Ce n’est pas la première fois que le Président des Etats-Unis pousse les citoyens contre les gouverneurs démocrates. Il y deux semaines, Donald Trump avait appelé à « libérer le Michigan » en confinement.

A la date du 30 avril, le Michigan comptait plus de 41 300 cas confirmés de coronavirus et plus de 3 700 décès, selon les données du gouvernement de l’État.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Nous sommes affamés » : les libanais bravent le confinement et se révoltent en plein effondrement économique

« Du fric pour l’hôpital public! » : vidéos des manifestations contre le gouvernement malgré le confinement