in

Bolivie : le candidat socialiste remporte l’élection présidentielle dès premier tour

Le candidat socialiste bolivien Luis Arce a remporté l’élection présidentielle au premier tour de scrutin. 

La chaîne de télévision bolivienne Unitel a publié dimanche le décompte initial du sondeur de référence Ciesmori vers minuit, montrant Arce, avec 52,4% des voix. 

“Très reconnaissant pour le soutien et la confiance du peuple bolivien”, a tweeté Arce lundi. 

“Nous avons retrouvé la démocratie et nous retrouverons la stabilité et la paix sociale. Unis, dans la dignité et la souveraineté”, a-t-il déclaré. 

La présidente par intérim Jeanine Anez, qui n’était pas candidate, a félicité Arce et son colistier David Choquehuanca pour la victoire probable.  Le rival centriste d’Arce, Carlos Mesa, 67 ans, est arrivé deuxième avec 31,5%, selon le même sondeur. 

Si les résultats sont validés, le parti de gauche de l’ancien président Evo Morales, le Mouvement pour le socialisme (MAS), reviendra au pouvoir. 

Bien que l’autorité électorale n’en soit qu’au début du décompte, Morales a déclaré dimanche depuis Buenos Aires, où il s’est réfugié, qu’Arce avait remporté l’élection présidentielle. 

« Aujourd’hui est sans aucun doute un jour historique. Une fois de plus, le peuple bolivien a donné une leçon de démocratie et de persévérance.

Le peuple a résisté à un coup d’État, à un gouvernement putschiste, à deux massacres, à une gestion pandémique marquée par l’inefficacité et la corruption, plusieurs retards sur les élections et la pire crise économique de notre histoire », a déclaré Morales.

Après des accusations d’irrégularités de vote lors de sa victoire aux présidentielles, Morales avait démissionné en novembre 2019 et avait dû quitter le pays. Après enquête d’organes indépendants, aucune fraude n’avait été constatée.  

PODCAST : COUP D’ETAT FASCISTE EN BOLIVIE CONTRE EVO MORALES

LIRE AUSSI : Le nouveau ministre de l’Intérieur bolivien s’engage à emprisonner Evo Morales pour le restant de ses jours

Lire l’édito : « La fin du monde approche et c’est une bonne nouvelle » : mouais… (édito)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Fraudes, opacité et marges énormes : la face cachée du bio | VIDEO

    La nouvelle menace climatique en Alaska : les tsunamis liés à la fonte du permafrost