in

Morbihan : un nid de 2 mètres de large de frelons asiatiques tueurs d’abeilles découvert dans un arbre


nid de frelons asiatiques
Un nid de frelons asiatiques - Crédit : Loïc Marteil

A Pontivy dans le Morbihan, un nid de frelons asiatiques de 2 mètres de large a été découvert. Loïc Marteil, apiculteur et spécialiste du spécimen qui a l’oeil, a réussi à décrocher l’énorme nid.

« Il faut continuer à piéger le frelon asiatique et à détruire ses nids », répète-t-il.

Loïc marteil est président de l’association ACBSAB (association centre-Bretagne de sauvegarde des abeilles bretonnes). Il lutte farouchement contre le frelon asiatique, ennemi des abeilles.

Loïc Marteil a décroché le nid dans un arbre à 15 mètres du sol.
Loïc Marteil a décroché le nid dans un arbre à 15 mètres du sol.

Il (le frelon asiatique) attrape les abeilles devant les ruches avec ses pattes, les décapite. Puis il amène l’abdomen de l’abeille, plein de protéines, à ses larves pour les nourrir, » explique Loïc Marteil, président de l’ACBSAB.

Un nid de 2 mètres de large et 80 cm de hauteur

La trouvaille de Loïc Marteil était extraordinaire. Le nid mesurait 2 mètres de large et 80 centimètres de hauteur et abritait plus de 1000 frelons asiatiques. L’apiculteur les a tués en les aspergeant d’insecticide alors que le nid était à 15 mètres du sol.

L’association traque les nids

Depuis début mai, l’association ACBSAB a déjà détruit environ 300 nids. Et le travail risque de se poursuivre jusqu’en décembre. Ce n’est qu’à partir de ce mois que les bestioles iront hiberner dans des espaces plus chauds.

Mais rebelotte au printemps prochain. Une « fondatrice » viendra pondre ses oeufs dans un nid de fortune comme une boîte aux lettres ou un nichoir à oiseaux puis quand les oeufs auront éclos, à savoir quinze à vingt jours plus tard, les ouvrières construiront un nouveau nid sur un arbre en mâchant de l’écorce.

L’association demande à toute personne qui voit un nid de le signaler à la mairie.

 « Ça augmente cette année », constate Loïc Marteil qui ajoute: « Et il faut continuer à piéger ces parasites. »

Les frelons asiatiques mettent en danger les abeilles qui leur servent à nourrir leur progéniture. En raison du réchauffement climatique, ils ne cessent de prospérer en France et dans les pays voisins et leur éradication est de plus en plus difficile. D’ailleurs, à l’heure actuelle, toute la France est quasiment envahie.

Il y a quelques mois, débarquaient pour la première fois aux Etats-Unis, des frelons géants asiatiques de 5 cm de long, des Vespa Mandarinia.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35% des Français prêts à faire des efforts financiers pour la transition écologique

2020 devient la deuxième année durant laquelle l’étendue de la banquise Arctique est la plus faible