in ,

35% des Français prêts à faire des efforts financiers pour la transition écologique


Selon un nouveau sondage, un français sur trois est prêt à consacrer une partie de son pouvoir d’achat pour investir dans le vert.

Un sondage BVA exclusif pour le Nexans Climate Day, qui se tient ce mardi à l’hippodrome de Longchamps, révèle qu’un français sur 3 se dit prêt à consacrer une partie de son budget pour lutter contre le réchauffement climatique. Une fois toutes les factures payées, les sondés indiquent pouvoir consacrer 1 à 5% de ce qu’il reste du budget mensuel.

Selon la même enquête, les français ne veulent pas d’une nouvelle taxe mais souhaiteraient plutôt pouvoir « consommer plus vert ». Il s’agirait d’acheter des vêtements fabriqués de manière plus écologique ou souscrire à une offre énergétique moins polluante.

Des foyers ont déjà passé le cap en essayant de passer à l’énergie renouvelable. C’est plus cher mais ils ont « l’impression de participer à un monde qui se transforme, un peu moins polluant et plus respectueux de l’environnement ».

Les placements financiers, la sélection d’une banque plus éthique ou encore un contrat d’assurance en fonction de leur impact sur l’environnement, voilà les actions réalisées par des couples souvent de classe moyenne supérieure.

Le sondage montre également que ce sont les cadres qui sont les plus enclins à accepter une baisse de leur revenu disponible pour l’environnement (52%), suivis par les moins de 35 ans (47%). Les employés et ouvriers dont les revenus sont les plus précaires sont 25% à déclarer pouvoir faire un effort.

L’enquête indique également qu’un français sur deux se dit prêt dans le futur à acquérir une voiture électrique. 85% des sondés sont favorables à l’installation de champs de panneaux solaires en France, 78% pour des éoliennes au large des côtés françaises et 66% pour des éoliennes terrestres.

Le sondage réalisé par Nexans Climate Day montre à nouveau le chemin à parcourir pour lutter contre le réchauffement climatique. Les questions sont orientés sur la consommation plutôt que la sobriété énergétique. Evidemment un foyer précaire ne peut pas faire les mêmes efforts économiques qu’un cadre dans le choix d’une facture plus verte, cependant, il prend rarement l’avion et consomme moins.

Le dernier rapport d’Oxfam montre que plus les foyers sont riches plus ils participent au réchauffement climatique. Les 1% les plus riches émettent deux fois plus de CO2 que la moitié la plus pauvre de l’humanité. La question des inégalités de revenu ne peut être séparée de la question climatique.

LIRE AUSSI : Les 1 % les plus riches sont responsables de deux fois plus d’émissions que la moitié la plus pauvre de l’humanité

LIRE AUSSI : Camille Etienne : « 10% des plus riches émettent 50% des gaz à effet de serre3 | VIDEO

LIRE AUSSI : Les 1% des ménages européens les plus riches ont une empreinte carbone 22 fois trop importante


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les efforts déployés pour sortir l’économie de la récession risquent de déclencher une crise financière « imminente »

nid de frelons asiatiques

Morbihan : un nid de 2 mètres de large de frelons asiatiques tueurs d’abeilles découvert dans un arbre