VIDEO. Pour Jean-Michel Aphathie, le seul candidat qui peut gagner à gauche s’appelle Jean-Luc Mélenchon

Pour Jean-Michel Aphatie, malgré les divisions, le seul candidat de gauche qui pourrait être au second tour s’appelle Jean-Luc Mélenchon. La grande perdante est Anne Hidalgo du Parti Socialiste qui ne décolle pas dans les sondages. Christiane Taubira, élue lors de la controversée Primaire Populaire, ne dépasse toujours pas les 4% d’intentions de votes.

Selon le spécialiste de la vie politique française, Jean-Luc Mélenchon pourrait profiter de la division à droite entre Eric Zemmour et Marine Le Pen pour atteindre le second tour.

Le parallèle de Jean-Michel Aphatie sur les intentions de votes pour Jean Luc Mélenchon en 2017 et 2022

« Il faut bien regarder la scène politique. [..] La gauche est désunie mais comme en 2017 il y a un candidat qui domine à gauche : Jean Luc Mélenchon » [..] « Jean Luc Mélenchon est encore dans la course pour le second tour », explique Jean-Michel Apathie.

A noter que pour l’instant, Jean-Luc Mélenchon n’a toujours pas les parrainages suffisant pour se porter candidat à l’élection présidentielle. Dans un texto envoyé à Christiane Taubira, il lui demande de stopper la pression sur les élus afin de pouvoir recueillir le précieux sésame.

Jean-Luc Mélenchon loin devant le reste de la gauche

Dernier sondage Rolling IFOP – Fiducial 2022 pour Paris Match, LCI et Sud Radio publié le 31 janvier 2022 :

  • Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière : proche des 0%
  • Philippe Poutou : 0,5%
  • Fabien Roussel : 3.5%
  • Anne Hidalgo : 3.5%
  • Christiane Taubira : 4%
  • Yannick Jadot : 5%
  • Jean-Luc Mélenchon : 9.5%

En additionnant l’ensemble des candidats à gauche d’Emmanuel Macron, le score total est de 26%. En enlevant les votes supposées pour Yannick Jadot qui pourraient également se déporter vers le président sortant, seule une candidature unique à gauche assurerait d’atteindre le second tour.

Les divisions à gauche pourraient empêcher toute figure plaidant pour des mesures sociales et environnementales d’être au second tour des élections présidentielles. A nouveau, l’égo des candidats prime sur l’intérêt des français qui souhaitent de véritables changements dans la politique du pays.

Jean-Luc Mélenchon SMS Christiane Taubira parrainages élections présidentielles Union Populaire Primaire Populaire

SMS. Jean-Luc Mélenchon demande à Christiane Taubira la fin du blocage des parrainages

semaine de travail à quatre jours Portugal Parti socialiste

Le Portugal pourrait tester la semaine de travail à quatre jours après la victoire des socialistes