in

Un rapport américain s’inquiète de l’avancée technologique de l’armée chinoise


Les membres du Congrès américain et les responsables du Pentagone se concentrent de plus en plus sur le développement de technologies militaires émergentes notamment chez les rivaux américains.

L’armée américaine s’est longtemps appuyée sur la supériorité technologique pour assurer sa domination dans les conflits. Ces dernières années, des rapports ont fait état d’une évolution rapide du développement technologique chinois. En pleine crise internationale entre Pékin et Washington, ce nouveau rapport intitulé Congressional Research Service, Emerging Military Technologies: Background and Issues for Congress sonne comme un avertissement pour la première puissance militaire du monde.

Les nouvelles technologies comprennent l’informatique quantique, l’analyse des « Big Data », l’intelligence artificielle, l’autonomie, la robotique, l’hypersonique et la biotechnologie – des technologies qui changeront la façon de faire la guerre dans les prochaines décennies.

Les États-Unis sont le chef de file du développement de bon nombre de ces technologies. Cependant, la Chine et la Russie, principaux concurrents stratégiques, progressent régulièrement dans le développement des technologies militaires avancées. 

« La Chine est largement considérée comme le concurrent le plus proche des États-Unis sur le marché international de l’IA … Les récentes réalisations chinoises dans ce domaine démontrent le potentiel de la Chine à atteindre ses objectifs de développement de l’IA … Ces technologies pourraient être utilisées pour contrer l’espionnage et aider au ciblage militaire », a déclaré le rapport, qui a été publié début août.

Alors que les États-Unis n’étaient pas connus pour développer des armes autonomes létales, certains fabricants chinois avaient annoncé que leurs armes pouvaient sélectionner et engager des cibles de manière autonome, selon le rapport.

Likez notre page facebook!

Et dans le domaine des armes hypersoniques, il est peu probable que les États-Unis utilisent une arme hypersonique opérationnelle avant 2023, mais la Chine a déjà développé le Missile balistique intercontinental DF-41 capable de transporter un planeur hypersonique nucléaire qui rend imprévisible sa trajectoire et difficile sa neutralisation, selon le rapport.

«La Chine accorde de plus en plus la priorité à la recherche sur la technologie quantique dans ses plans de développement… La Chine est déjà un leader mondial de la technologie quantique», indique le rapport.

La Chine investit des millions de dollars dans la recherche et le développement de futures technologies de guerre depuis des années, à un moment où l’administration américaine Trump avait limité ses dépenses.

LIRE AUSSI : « La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine peut se transformer en « guerre de tirs » selon Ray Dalio

Timothy Heath, analyste principal de recherche sur la défense internationale au sein du groupe de réflexion américain Rand Corporation, a déclaré que, bien que la Chine ait fait des progrès impressionnants dans l’amélioration de la qualité technologique de ses forces armées, il était difficile de dire que le Militaire chinois avait surpassé l’armée américaine.

«Une technologie militaire supérieure pourrait faire de l’APL [Armée populaire de libération] un ennemi encore plus redoutable pour l’armée américaine. La stratégie américaine actuelle… est de s’appuyer sur un avantage technologique et qualitatif supérieur pour compenser l’infériorité quantitative. Si la Chine pouvait atteindre la parité dans la qualité de sa technologie, cela ferait de l’APL un défi encore plus grand pour l’armée américaine », explique Timothy Heath.

Malcolm Davis, analyste principal à l’Institut australien de politique stratégique, a déclaré que l’époque où la Chine était loin derrière les États-Unis en matière de technologie militaire était révolue depuis longtemps.

«Dans de nombreux domaines, ils [la Chine] sont équivalents, et dans certains domaines, ils surpassent les États-Unis, comme l’hypersonique, l’IA et la technologie quantique. Ils ont établi un vaste réseau de centres de technologie de défense qui alimentent le développement des capacités de l’armée chinoise pour devenir une armée «informatisée» et «intelligente» pour le 21e siècle », a-t-il déclaré.

Alors que la Chine pourrait être dans une position désavantageuse avec les armes conventionnelles, elle pourrait compenser cela par de plus grandes capacités militaires, a déclaré Davis.

«En termes quantitatifs, la marine de l’APL dépasse la marine américaine et comble rapidement l’écart dans de nombreux domaines en termes qualitatifs», a déclaré Davis, ajoutant que compte tenu des circonstances actuelles, il n’y a aucune garantie que les États-Unis et leurs alliés sortiraient vainqueurs dans un conflit avec la Chine.

Depuis quelques mois, les manœuvres militaires américaines et chinoises se multiplient en Mer de Chine. Les experts craignent qu’ils débouchent sur un incident armé qui pourrait provoquer une guerre. Pékin a demandé à ses soldats de ne pas tirer les premiers…

LIRE AUSSI : L’armée chinoise prévient qu’elle ne tirera pas la première face aux forces américaines


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Port du masque obligatoire et mesures sanitaires : mieux vaut prévenir que souffrir !

vosges

Les Vosges, entre insectes ravageurs et sécheresse