Eau chaude coupée, éclairage réduit, chauffage baissé : l’Allemagne rationne déjà l’énergie

Allemagne rationne l’énergie pénurie gaz

L’Allemagne rationne l’eau chaude, tamise l’éclairage public et ferme les piscines, alors que l’impact de sa crise énergétique commence à se propager de l’industrie aux bureaux, des centres de loisirs aux foyers.

Sommaire

Le secteur énergétique allemand au bord de l’effondrement

L’augmentation des prix de l’énergie, notamment du gaz, pousse l’Allemagne dans sa plus grande crise énergétique depuis le choc pétrolier de 1973. La plus grande économie européenne dépend fortement de la Russie qui a décidé le mois dernier de réduire fortement les approvisionnements en gaz.

Face à la hausse des prix de l’énergie, l’Allemagne prévoit une nouvelle loi pour taxer encore un peu plus les consommateurs allemands. Le but est de « rétablir plus équitablement le coût de l’énergie » et de soutenir les grandes entreprises qui importent le gaz et qui sont en grande difficulté.

« La situation est plus que dramatique », a déclaré Axel Gedaschko, directeur de la fédération des entreprises de logement allemande GdW. « La paix sociale de l’Allemagne est en grand danger ».

Uniper, le plus grand importateur de gaz russe en Allemagne, est déjà en pourparlers pour un renflouement par l’État qui, selon les experts, pourrait atteindre 9 milliards d’euros. Le gouvernement craint un effondrement de l’ensemble du secteur énergétique, à la manière de Lehman Brothers (crise des subprimes aux Etats-Unis).

LIRE AUSSI : La Suisse se prépare à un « risque concret de pénurie de gaz à l’échelle européenne »

Le rationnement touche déjà la population allemande

L’Allemagne a franchi depuis le mois dernier une étape cruciale vers le rationnement du gaz. Le pays est en phase 2 du plan d’urgence gazier.

« La situation sur le marché du gaz est tendue et malheureusement nous ne pouvons pas garantir qu’elle ne va pas s’aggraver », a-t-il déclaré mardi. « Nous devons nous préparer à ce que la situation devienne critique », avait prévenu le ministre de l’économie Robert Habeck.

Robert Habeck, qui déclare prendre des douches plus courtes, appelle la population à économiser l’énergie. Les municipalités et les propriétaires immobiliers ont déjà répondu à l’appel.

Dans son message envoyé aux municipalités allemandes cette semaine, Helmut Dedy, directeur de l’association allemande des villes, a évoqué « une situation très grave ».

« Il est déjà clair que nous allons devoir quitter notre zone de confort ».

Le chauffage rationné

Vonovia, le plus grand propriétaire résidentiel du pays, a déclaré qu’il allait abaisser la température du chauffage central au gaz de ses locataires à 17 °C entre 23 heures et 6 heures. Cette mesure permettrait d’économiser 8 % des coûts de chauffage.

De telles mesures pourraient devenir la routine dans les semaines à venir. Helmut Dedy a déclaré que « l’ensemble de la société » devait désormais réduire sa consommation d’énergie, en économisant en été « pour avoir des appartements chauds en hiver ».

« Chaque kilowattheure économisé permet de remplir un peu plus le réservoir de gaz », a-t-il ajouté.

Les particuliers prennent également des mesures, en préparant les poêles à bois et les cheminées. Les ventes de bois de chauffage, de granulés de bois et de charbon, ainsi que de bonbonnes et de cartouches de gaz, se sont envolées.

L’eau chaude rationnée

Une association de logement de la ville saxonne de Dippoldiswalde, près de la frontière tchèque, est allée plus loin cette semaine en annonçant qu’elle rationnait la fourniture d’eau chaude à ses locataires. Désormais, ils ne pourront prendre des douches chaudes qu’entre 4h et 8h, 11h et 13h et 17h et 21h.

« Comme nous l’avons annoncé lors de notre assemblée générale, nous devons économiser pour l’hiver », s’est justifiée l’association.

Helmut Dedy a aussi proposé de couper complétement l’eau chaude dans les bâtiments municipaux, les musées et les centres sportifs. Il a également suggéré d’éteindre les feux de circulation la nuit, de stopper l’éclairage des monuments publics et de réguler la climatisation.

Et les mesures sont déjà appliquées. Le district de Lahn-Dill, près de Francfort, va couper l’eau chaude dans ses 86 écoles et 60 gymnases à partir de la mi-septembre, une mesure qui, espère-t-il, lui permettra d’économiser 100 000 euros en frais d’énergie, et Düsseldorf a temporairement fermé un immense complexe de piscines, le Münster-Therme.

Berlin a de son côté baissé le thermostat des piscines en plein air de 2 degrés. A Cologne, l’intensité de l’éclairage public est baissée de 70% de sa puissance maximale à partir de 23 heures.

LIRE AUSSI : Sri Lanka : après l’effondrement, la population obligée de cuisiner au feu de bois

L’Allemagne a déjà réduit sa consommation d’énergie

Les diminutions de consommation organisées par les autorités allemandes visent à remplir les réserves de gaz pour l’hiver. Selon une étude de la Hertie School de Berlin, la consommation de gaz dans l’industrie a diminué de 11% en mars et avril par rapport à la même période en 2021, et de 6% pour les ménages privés.

« La baisse de la demande que nous avons constatée jusqu’à présent est malheureusement loin d’être suffisante pour combler complètement le déficit d’approvisionnement qui nous menace cet hiver », a déclaré Lion Hirth, l’un des coauteurs de l’étude.

La réduction de la consommation s’explique aussi par un souhait d’atténuer l’impact de la hausse des factures de chauffage. Selon le GdW, la guerre en Ukraine entraînera une hausse des prix de l’énergie pour les consommateurs comprise entre 71 % et 200 %, soit des coûts annuels supplémentaires de 1 000 à 2 700 euros pour un ménage d’une personne et jusqu’à 3 800 euros pour quatre personnes, par rapport aux niveaux de 2021. Des prix exorbitants qui pourraient déclencher des protestations sociales..

Winter is coming..

LIRE AUSSI : Le Royaume-Uni prévoit de couper le gaz vers l’UE si la crise s’intensifie


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

Bill Gates acheter d'immenses terres agricoles

Le milliardaire Bill Gates continue d’acheter d’immenses terres agricoles, les agriculteurs en colère

guerre nucléaire bombe atomique scénario conséquences

Une guerre nucléaire déclencherait une ère glaciaire et la disparition quasi totale de la vie dans les océans