1973. En pleine crise pétrolière, la France décidait de rationner l’électricité pour éviter un black out

La crainte de pénuries d’énergie n’est pas une première en France. En Novembre 1973, en pleine crise pétrolière, le Premier Ministre, Pierre Messmer, annonce à la télévision une série de mesures pour économiser carburant et électricité.

Quand la France rationnait l’électricité et le carburant

Dans une déclaration officielle à la télévision, Pierre Messmer, Premier ministre français pendant la crise pétrolière, fait un point sur la situation et annonce des mesures destinées à économiser les carburants et par extension à faire des économies d’électricité.

Parmi les mesures de rationnement du carburant, on peut citer :

  • la limitation de la vitesse
  • la suppression temporaire des rallyes
  • la limitation des vols aériens
  • la réglementations des illuminations
  • l’interdiction des éclairages de bureau la nuit et de publicité
  • l’aménagement des programmes de l’ORTF

Et si le rationnement d’énergies faisait son retour en 2022 ?

La France pourrait connaître un retour du rationnement de l’électricité et du gaz si la crise internationale avec la Russie venait à perdurer. Les patrons des géants de l’énergie français ont réalisé une tribune commune pour demander aux français une diminution de leur consommation d’énergies. Le but est de consommer un minimum d’énergie afin d’éviter les coupures d’électricité et de chauffage en hiver.

L’Europe entière se prépare à une situation inédite en tentant de remplir les réserves de gaz à 100%. De son côté, la Russie a diminué drastiquement ses livraisons aux pays occidentaux en guise de représailles aux sanctions économiques en soutien à l’Ukraine.

Pour prévenir les pénuries, de nombreux pays européens, dont la France, ont annoncé que des centrales à charbon seraient rouvertes.

LIRE AUSSI : Face aux pénuries d’énergie, l’Europe se tourne vers le charbon en dépit de la question climatique


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee
désert asie centrale changement climatique

Le changement climatique transforme une grande partie de l’Asie centrale en désert

OTAN RUSSIE AUGMENTATION FORCES EN ALERTE

L’OTAN va multiplier par plus de sept ses forces en état d’alerte pour atteindre 300 000 hommes