in ,

Vladimir Poutine pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2036


Le Kremlin et ses partisans ont remporté un vote controversé visant à modifier la constitution et à réinitialiser la limite du mandat de Vladimir Poutine, lui permettant potentiellement de gouverner en tant que président jusqu’en 2036.

Le vote, qui ne remplissait pas les critères légaux pour être un référendum, a vu 77,93% des électeurs approuver les amendements constitutionnels, avec 21,26% contre les changements. Le taux de participation a été de 64,99 %, selon la commission électorale.

Les résultats permettront au Kremlin de dire qu’une grande majorité de russes soutiennent le maintien au pouvoir de Poutine au-delà de 2024, année qui devait marquer la fin de son quatrième et dernier mandat présidentiel.

Lors d’un vote unique, les russes ont également choisi de soutenir un ensemble d’amendements comprenant des augmentations des pensions et du salaire minimum, une modeste réorganisation du gouvernement, une mention constitutionnelle de la « foi en Dieu », l’interdiction du mariage homosexuel, des exhortations à préserver la langue et l’histoire russes, et l’interdiction pour les hauts fonctionnaires de posséder la double nationalité.

Le vote a constitué l’étape finale de l’intégration des amendements dans la constitution. Ils ont déjà été examinés par la Cour suprême de Russie et soutenus par les législateurs régionaux.

Les opposants aux amendements ont déclaré qu’ils prévoyaient de protester contre les résultats sur la place Pouchkine à Moscou.

Le Kremlin prévoyait de remporter le vote avec un soutien et une participation significatifs pour revendiquer un mandat. Pour se faire, Moscou et d’autres gouvernements locaux ont offert des prix en espèces et des tirages au sort d’appareils électroménagers aux électeurs, tandis que de grandes entreprises auraient incité leurs employés à se rendre aux urnes.

Les observateurs ont également déclaré que les partisans de Poutine étaient plus motivés à se rendre aux urnes que leurs adversaires, dont certains n’ont pas participé au référendum.

Dans un appel direct aux Russes cette semaine, Poutine a déclaré qu’ils votaient pour « la stabilité, la sécurité, le bien-être et une vie décente ». Il n’a pas non plus mentionné que le vote lui permettrait de revenir au pouvoir pour un cinquième et un sixième mandat, s’il le souhaite.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bill Gates alerte sur une deuxième vague de coronavirus dès l’automne 2020

Les États-Unis saisissent des tissages fabriqués à partir de cheveux de musulmans enfermés dans des camps chinois