in

Bill Gates alerte sur une deuxième vague de coronavirus dès l’automne 2020


Bill Gates a alerté sur une deuxième vague aux Etats-Unis dès octobre novembre 2020.

Pour le fondateur de Microsoft, étant donné que beaucoup de gens refusent de porter des masques et de pratiquer la distanciation sociale, les américains se dirigent vers une autre grande série d’infections à l’automne.

« De meilleurs traitements réduisent le nombre de décès, mais, surtout en octobre et novembre, cette maladie reviendra en force si nous ne sommes pas prudents », a prévenu M. Gates lors d’une conférence de presse sur CNN Global.

Si Bill Gates est surtout connu comme le cofondateur milliardaire de Microsoft, il est également devenu une autorité mondiale en matière de pandémies virales grâce à son travail philanthropique avec sa fondation Bill & Melinda Gates. Il finance la recherche sur les vaccins depuis des décennies, en particulier pour éradiquer le paludisme, et a mis en garde le monde contre les pandémies dans un Ted Talk de 2015.

Gates a fait part de sa déception face au manque de leadership de l’administration Trump, tant ici qu’à l’étranger, ce qui signifie que les États-Unis n’ont pas utilisé leur position de superpuissance mondiale pour contenir la propagation du virus, comme ils auraient pu et dû le faire.

« Nous devons penser au monde ici et, vous savez, je suis toujours assez déçu, et sans le leadership des États-Unis, il a été difficile de trouver une réponse », a-t-il déclaré.

« La seule bonne nouvelle est que le taux de mortalité a quelque peu diminué, car nous apprenons à mieux traiter les gens, nous sommes moins surchargés », a-t-il ajouté, puis il a souligné. « Mais la situation mondiale et celle des États-Unis sont toutes deux plus sombres que ce à quoi je m’attendais ».

M. Gates a poursuivi en disant que « nous ne sommes pas aussi stricts en matière de recherche des contacts ou de mise en quarantaine » et que de nombreuses personnes aux États-Unis ne prennent pas le port du masque au sérieux.

« Le gouverneur du Dakota du Nord, un de mes amis, a dû dire : « Ne soyez pas méchant avec les gens qui portent un masque », ce qui est assez étonnant », a déclaré M. Gates.

Un tel comportement laxiste a été quelque peu atténué en raison des températures chaudes de l’été, a déclaré M. Gates. Mais il s’inquiète pour l’automne, lorsque les températures plus fraîches reviendront.

« Le temps nous aide un peu – mais cela aurait été bien pire si le virus n’était pas quelque peu saisonnier. Nous savons donc maintenant que nous profitons de l’été. Et donc la contamination va s’aggraver à l’automne, raison de plus pour ne pas nous laisser aller à un laxisme total dans notre comportement ».

« En fin de compte, la solution est un vaccin », a déclaré M. Gates, et il garde l’espoir que plus d’un vaccin sera disponible et sera fabriqué en masse rapidement.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le tour de France locavore de Stéphane Linou pour pousser à manger local

Vladimir Poutine pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2036