Un scientifique sur le point de faire des “découvertes très importantes” sur le Covid-19 tué

Un professeur de l’université de Pittsburgh, sur le point de faire des “découvertes très importantes” dans le cadre de ses recherches sur Covid-19, a été tué par balles au cours d’un meurtre-suicide le week-end dernier.

Le professeur assistant de recherche, identifié comme Bing Liu, a été retrouvé dans sa maison en ville samedi avec des blessures par balles à la tête, au cou, au torse et aux extrémités, selon le département de police de Ross.

Les enquêteurs pensent qu’un deuxième homme non identifié, qui a été retrouvé mort dans sa voiture, a tiré sur Liu et l’a tué chez lui avant de retourner à sa voiture et de s’enlever la vie.

La police pense que les hommes se connaissaient, mais affirme qu’il n’y a “aucune indication qu’il ait été ciblé parce qu’il (Liu) était chinois”, selon le sergent détective Brian Kohlhepp.

L’université a publié une déclaration dans laquelle elle se dit “profondément attristée par la mort tragique de Bing Liu, un chercheur prolifique et un collègue admiré de Pitt. L’université présente ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Liu en cette période difficile”.

“Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanismes cellulaires qui sous-tendent l’infection par le SRAS-CoV-2 et la base cellulaire des complications suivantes”, ont déclaré ses collègues du département de biologie computationnelle et systémique de l’université dans un communiqué.

Les membres de l’école de médecine de l’université décrivent leur ancien collègue comme un chercheur et un mentor exceptionnel, et se sont engagés à mener à bien les recherches de Liu ” afin de rendre hommage à son excellence scientifique”.

Ces rougeurs aux doigts de pied synonymes d’une infection au Covid-19 ?

L’Institut Montaigne propose de supprimer des congés pour relancer l’économie