in ,

Réfugiés. Les images choquantes d’une intervention violente des garde-côtes grecs


La Turquie a décidé d’ouvrir ses frontières après le bombardement d’une trentaine de ses soldats à Idlib par l’aviation du régime de Bachar Al Assad. Depuis, des dizaines de milliers de réfugiés syriens sont coincés à la frontière grecque pour se rendre en Europe.

Une vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, montre des garde-côtes grecs repousser les réfugiés en pleine mer. Sur les images, on voit la marine grecque tentée de crever l’embarcation déjà surchargée. Des coups de feu sont mêmes tirés.

Depuis hier, au moins un petit garçon est mort de noyade en tentant de rejoindre l’île de Lesbos dans une embarcation de fortune qui a fait naufrage. Un autre enfant a été hospitalisé.

Un réfugié syrien, originaire d’Alep, a été tué par un garde frontière d’une balle dans la gorge. Son corps a été rapatrié en Turquie.

Une autre vidéo montrait hier des habitants de l’île de Lesbos empêcher une cinquantaine de migrants, dont plusieurs enfants, d’accoster sur le port de Thermi.

De nombreux internautes ont été choqués de voir le peu d’humanité des garde-côtes et des habitants de ces îles. Les réfugiés syriens fuient la guerre et les bombardements du régime d’Assad depuis près de 9 ans. La moitié de la population syrienne a été déplacée dont près de quatre millions en Turquie.

L’offensive militaire du régime d’Assad, soutenue par l’Iran et la Russie, pourrait provoquer un exode massif des habitants d’Idlib qui craignent des représailles contre ce bastion des rebelles. Plus d’un million de civils ont déjà quitté la ville ciblée par les bombardements russes et syriens.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coronavirus. Un quatrième mort en France

Usul. Brune Poirson et Enjoy Phoenix : quand les politiques placent leur produit