Raphaël Pitti, médecin humanitaire en larmes, déplore le silence de Macron face aux massacres russes en Syrie

Dans le nord-ouest de la Syrie, une dernière grande bataille a lieu entre la rébellion et les forces loyalistes de Bachar Al Assad soutenues par l’aviation russe. Le médecin humanitaire Raphaël Pitti tente d’alerter les pouvoirs publics sur les massacres en cours à Idlib.

Le dernier bastion de la rébellion syrienne fait face à une terrible offensive militaire du régime de Bachar Al Assad soutenu par la Russie. Près d’un million de civils ont déjà fui les bombardements, 3 millions restent piégés et font face à un déluge de bombes.

L’aviation russe vise et tire sur les hôpitaux, les écoles, les marchés pour terroriser la population et forcer les rebelles à se rendre. Selon Raphaël Pitti, il ne reste plus qu’un hôpital pour tenter de soigner les victimes.

Depuis le début de la guerre en Syrie, la moitié de la population syrienne a été déplacée pour fuir la guerre et l’épuration éthnico-religieuse. Des milices fanatiques financées par l’Iran participent aux massacres en violant et tuant les civils. Plusieurs millions de syriens ont trouvé refuge dans les pays voisins notamment la Turquie et le Liban. Ces pays ont depuis fermé leur frontière à cause de troubles politiques et manques de moyens financiers pour accueillir les nouvelles victimes du régime de Damas.

coronavirus milan supermarchés

Coronavirus. Des magasins vidés à Milan après la mise en quarantaine de 11 villes italiennes

coronavirus ofce Xavier Timbeau récession mondiale

Coronavirus. Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE : « On se dirige vers un scénario de récession à échelle mondiale »