in ,

Raphaël Pitti, médecin humanitaire en larmes, déplore le silence de Macron face aux massacres russes en Syrie


Dans le nord-ouest de la Syrie, une dernière grande bataille a lieu entre la rébellion et les forces loyalistes de Bachar Al Assad soutenues par l’aviation russe. Le médecin humanitaire Raphaël Pitti tente d’alerter les pouvoirs publics sur les massacres en cours à Idlib.

Le dernier bastion de la rébellion syrienne fait face à une terrible offensive militaire du régime de Bachar Al Assad soutenu par la Russie. Près d’un million de civils ont déjà fui les bombardements, 3 millions restent piégés et font face à un déluge de bombes.

L’aviation russe vise et tire sur les hôpitaux, les écoles, les marchés pour terroriser la population et forcer les rebelles à se rendre. Selon Raphaël Pitti, il ne reste plus qu’un hôpital pour tenter de soigner les victimes.

Depuis le début de la guerre en Syrie, la moitié de la population syrienne a été déplacée pour fuir la guerre et l’épuration éthnico-religieuse. Des milices fanatiques financées par l’Iran participent aux massacres en violant et tuant les civils. Plusieurs millions de syriens ont trouvé refuge dans les pays voisins notamment la Turquie et le Liban. Ces pays ont depuis fermé leur frontière à cause de troubles politiques et manques de moyens financiers pour accueillir les nouvelles victimes du régime de Damas.

Partagez à vos amis:

Commenter

Suivez issues.fr sur les réseaux sociaux:


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire
  1. Bien sûr que c’est affreux, que c’est douloureux, mais pourquoi l’article ne mentionne pas les pilonnages faits par les Turcs ? …. Bizarre !

  2. Bonjour le monde sait construire un hôpital géant en 1 semaine pour le coronavirus. La honte. J’ai fait rehausser le toit de mon cabanon de jardin pour accueillir. La ville sur dénonciation de 2 voisins ma somme de détruire. Dans un autre endroit. Défriche et cabane dans là nature. Idem sommée de détruire plus harcellement de je ne sais pas qui?. Je suis écoeurée. Je pleure avec vous monsieur Raphaël . Bon
    avançons les travaux de mon cabanon de jardin ne sont pas tout à fait finis.il prends lequel mayen Anthony LE printemps arrive. Je peux accueillir. Une condition un staff pour l’accompagnement psychologique. Merci. Françoise 06*******

    • Bonjour Madame

      C’est vraiment gentil de votre part.
      Par contre, nous ne pouvons pas mettre votre numéro de téléphone car ce sont des données personnes sensibles.
      Si une personne nous contacte, nous la renverrons vers votre email.
      Encore bravo !
      Cordialement.

  3. Ou trouvez vous vos sources???
    “Le dernier bastion de la rébellion syrienne”, comme vous l’appelez est constituer de Jihadiste fanatique religieux (Al Qaeda, ISIS…) contre lesquels l’armée Syrienne lutte sans relâche. Les zones libérés comme Aleppo, de ces fanatiques religieux que vous appeler “rebèles”, jouissent enfin de liberté et d’un certains retour a la vie.
    Ces “rebèles” serait qualifier de terrorriste en Europe…Et contrairement a ce que vous avancez ils n’ont pas etais soutenus par l’Iran mais ils sont soutenus par les turcs et l’OTAN. La Russie l’Iran et la Syrie se battent contre ISIS qui est soutenu par l’OTAN et la turquie, ce sont les faits et la réalité sur le terrain.
    « Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. » Malcom x

  4. Ok du coup on a l’alliance kurdes + bachar + poutine contre les pauvres derniers djihadistes c’est ça. C’est bien beau de faire du chantage à la la morale mais du coup on fait quoi? On leur apporte des fleurs et on les laisse terroriser les derniers territoires qui détiennent. Jamais vu une propagande aussi grotesque, allez voir les cameras embarqué sur ce qui se passe dans ces “zones rebelles” au lieu de faire ce chantage à la morale. Ces rebelles comme vous dites, tuent et reduisent en esclave toutes personnes ne prêtant pas allégeance au califat d’ISIS. Vous êtes le fleau de notre société vous pronez la morale sur la raison, pour créer une génération toute entière de décérébrés sans capacité d’analyse et de jugement propre.
    Et Apathie sombre hypocrite ils étaient bon les homards de De Rugy?

    • Bonjour,

      Votre message est rempli d’inexactitudes. ISIS n’est pas à Idlib. Même dans la guerre, il existe des lois et depuis le départ, ni la Russie ni Assad ne les respectent. Les kurdes ne sont pas avec Bachar mais avec les américains. Trump se vante d’ailleurs d’y avoir laissé des troupes pour exploiter le pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Coronavirus. Des magasins vidés à Milan après la mise en quarantaine de 11 villes italiennes

Coronavirus. Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE : “On se dirige vers un scénario de récession à échelle mondiale”