Les Urgences de Saint Calais pourraient fermées 4 jours sur 7 cet été

mobilisation fermeture des urgences de Saint Calais Sarthe

Une centaine de personnes se sont réunies ce lundi contre la fermeture des Urgences à Saint-Calais dans la Sarthe. Les calaisiens pourraient bien voir les portes du service fermées quatre jours sur sept pendant l’été.

Sommaire

Mobilisation contre la fermeture des Urgences de Saint Calais

Les soignants de l’hôpital de Saint Calais et la population locale se sont rassemblés ce lundi 27 juin pour dénoncer les nouveaux plannings de travail « ahurissants » pour les mois de juillet et août.

Le résultat est désastreux puisque les Urgences pourraient être fermées quatre jours par semaine.

« Quinze gardes sur 62 seulement prévues à ce jour au planning de juillet-août », alerte l’Association de Défense de l’Hôpital de Saint Calais.

Les représentants de la CGT comme ceux de FO dénoncent un planning des Urgences gelé ce qui empêche le recrutement de médecins pendant l’été. Ces nouvelles dispositions de l’administration hospitalière et de l’ARS « remettent en question l’accès au soin pour tous du service public ».

Maintenir les Urgences de Saint Calais 7 jours sur 7

L’association réclame le droit de pouvoir se présenter aux Urgences 24h / 24, 7 jours sur 7 pour accueillir les personnes en détresse.

La direction exige qu’une équipe paramédicale dédiée soit présente pour accompagner les médecins volontaires pour l’été. Pourtant, selon l’association, les personnels de l’EPMU qui sont dans les locaux peuvent prendre en charge les personnes qui se présentent aux Urgences.

« Si une équipe para médicale n’est pas constituée, les médecins seront refusés et les Urgences purement et simplement fermées ! »

mobilisation fermeture des urgences de Saint Calais Sarthe
Mobilisation contre la fermeture des urgences de Saint Calais

Le maire de Saint Calais demande la réintégration des soignants non-vaccinés

Marc Mercier, maire de Saint Calais, et d’autres élus étaient présents sur place pour soutenir les soignants de l’hôpital. Il a notamment demandé la réintégration des soignants non-vaccinés afin d’assurer une meilleure prise en charge des malades.

« Le suspension des soignants non-vaccinés a assez duré surtout que le personnel positif est forcé de venir travailler », explique le maire.

Une médecin urgentiste titulaire, indispensable au bon fonctionnement du service, est suspendue depuis des mois (sans salaire ni RSA).

LIRE AUSSI : Sécurité Sociale. Chaque passage aux urgences « non suivi d’une hospitalisation » sera facturé au patient dès 2021

La fermeture définitive des Urgences de Saint Calais ?

L’Association de Défense de l’Hôpital de Saint Calais soupçonne l’ARS (Agence Régionale de Santé) de conditionner la population à une fermeture définitive des Urgences de Saint Calais. Elles seraient remplacées par un Centre de Soins Non Programmés (CSNP) avec seulement un médecin généraliste.

L’association pourrait rencontrer prochainement la direction ainsi que l’ARS si le planning n’est pas modifié afin d’assurer la prise en charge correcte des malades. D’autres hôpitaux de la région connaissent le même problème et pourraient se joindre aux prochaines actions.

LIRE AUSSI : “On assiste à l’effondrement de l’hôpital public, un point de rupture », Rémi Salomon, chef de service à l’hôpital Necker


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

espèce humaine effondrement déclin collapsologie

« L’espèce humaine va bientôt s’effondrer », selon le rédacteur en chef de la revue Nature

pénuries d'énergie centrale à charbon gaz russe

Face aux pénuries d’énergie, l’Europe se tourne vers le charbon en dépit de la question climatique