Le risque d’un tsunami en Méditerranée d’ici trente ans est « proche de 100% »

tsunami en Méditerranée risque très élevé

La Méditerranée va surement connaitre un tsunami dans les trente prochaines années. L’Unesco indique que « la probabilité d’une vague d’un à trois mètres » est proche de 100%.

Sommaire

La probabilité d’un tsunami en Méditerranée est « très élevée »

La grande partie des tsunamis enregistrés touchent les zones côtières des océans Pacifique et Indien. Cependant, l’Unesco rappelle que toutes les régions du monde sont à risque même la Méditerranée.

Si 70% des tsunamis sont dus à des séismes, une éruption volcanique peut également être l’élément déclencheur. Au Sud de la Méditerranée, les experts suivent attentivement la situation autour du volcan Stromboli, dans les îles Eoliennes, très actif et proche des côtes italiennes.

En Espagne, l’éruption du volcan de Cumbre Vieja, à La Palma l’année dernière, a également relancé les craintes sur un possible raz de marée ou d’un tsunami en Méditerranée.

Selon les experts de l’Unesco, une vague d’un mètre dans les prochaines années est presque une certitude.

« La probabilité d’une vague d’un mètre, donc catastrophique, dans les trente prochaines années y est très élevée », a dit Vladimir Ryabinine, secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco.

Un tsunami en Méditerranée avec des vagues de 1 à 3 mètres

Si la hauteur de la vague semble faible à première vue, elle provoquerait tout de même de graves dégâts.

 « Un tsunami de 50 centimètres de haut peut faire énormément de dégâts. C’est un mur d’eau capable de soulever une voiture et de la déposer plusieurs dizaines de mètres plus loin », a mis en garde, dans les colonnes de Libération, Bernardo Aliaga, spécialiste des tsunamis à l’Unesco. 

Sur France Info, Pascal Roudil, responsable du Centre d’alerte aux tsunamis évoque quant à lui la possibilité de vagues de 3 mètres de haut.

« Selon l’orientation de la faille, si elle est tournée horizontalement vers la France, c’est-à-dire avec un maximum d’énergie vers nos côtes, les simulations montrent que l’on aurait des vagues de 3 mètres de haut, grand maximum. »

Se préparer à un tsunami en Méditerranée

L’Unesco souhaite préparer l’ensemble des populations côtières du monde à la possibilité d’un tsunami. Le programme « Tsunami Ready » va être étendu aux populations méditerranéennes a déclaré l’organisation de l’ONU.

Le programme établit douze indicateurs à respecter par les communautés concernées, avec l’aide des experts de l’Unesco. Il s’agit notamment de dresser un plan d’identification de la menace et de sensibilisation et de préparation des populations pour y faire face.

« Le principe général est que là où il y a eu un tsunami, il y aura un tsunami « , a dit Bernardo Aliaga. Comme en mer Egée, ou comme celui survenu en 1908 dans le détroit de Messine, qui ravagea les villes côtières.

Certains pays de la Méditerranée sont mieux préparés que d’autres à l’éventualité d’un tsunami. C’est le cas notamment de les îles grecques de Kos et Samos. La ville d’Alexandrie, en Egypte, a commencé à appliquer le programme, et Istanbul et Cannes y travaillent également.

Les côtes françaises peuvent-elles être touchées par un tsunami en Méditerranée ?

Les risques en Occitanie sont faibles

L’Occitanie, qui n’a connu aucun évènement notable sur son littoral, se prépare même si les risques sont faibles. L’Aude a déjà organisé en 2012 des exercices.

Nice, Cannes et Antibes se préparent

En France, les craintes d’un tsunami sont prises au sérieux notamment du côté des Alpes-Maritimes où les autorités sont en alerte. Nice a déjà connu un tsunami en 1979. La ville a été frappée par une vague de 3,5 mètres suite à un glissement de terrain. Onze personnes avaient perdu la vie.

Des exercices dans la région sont réalisés régulièrement pour parer à toute éventualité et se préparer à une réponse adéquate.

Marseille préservée ?

Marseille, qui est axée Nord-Sud, et qui est protégée par le massif des Calanques, devrait voir la vague passer au large en direction du Frioul et de la Côte bleue », expliquait Michel Villeneuve, géologue et directeur de recherche honoraire au CNRS, dans un article de la Provence en 2021. Pour autant, d’autres villes pourraient avoir moins de chance..

« Les golfes et les terres basses amplifient les vagues. Ainsi les golfes comme celui de Cassis ou la Camargue verront les effets d’un tsunami amplifiés par rapport à une côte rectiligne et haute », ajoutait Michel Villeneuve dans La Provence.

LIRE AUSSI : La nouvelle menace climatique en Alaska : les tsunamis liés à la fonte du permafrost


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

La carte de France de l'utilisation des pesticides ville par ville produits phytosanitaires commune par commune

La carte de France de l’utilisation des pesticides ville par ville

espèce humaine effondrement déclin collapsologie

« L’espèce humaine va bientôt s’effondrer », selon le rédacteur en chef de la revue Nature