Des dizaines de milliers de manifestants à Téhéran crient vengeance et « Mort à l’Amérique »

Quelques heures après l’annonce de la mort du général Soleimani, tué par un drone américain à Bagdad, les rues de Téhéran ont été envahies par la population. Des dizaines de milliers d’iraniens sont descendus dans la rue pour crier vengeance et « mort à l’Amérique ».

La mort du général Soleimani, apprécié en Iran comme l’un des artisans de l’hégémonie iranienne au Moyen-Orient ces vingt dernières années, a provoqué la sortie dans les rues de dizaines de milliers d’iraniens. Les manifestant ont crié vengeance et « mort à l’Amérique » tout en brandissant des portraits de Qassem Soleimani, ainsi que du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

Selon une étude publiée en 2018 par IranPoll et l’université de Maryland, 83 % des Iraniens interrogés avaient une opinion favorable de Soleimani, classé devant le président Hassan Rohani. Le général iranien était aussi aimé pour son rôle dans la guerre entre Israël et le Hezbollah en 2006 mais aussi son implication au premier rang en Irak et Syrie contre l’organisation jihadiste « Etat Islamique ». 

La frappe américaine, contre le véhicule qui transportait des hauts gradés iraniens dont le général Soleimani et plusieurs leaders de milices chiites financées par Téhéran, pourrait provoquer une escalade importante de la violence et mener l’Iran et les Etats-Unis vers une guerre directe.

02iraq airport sub2 superJumbo v2

Une frappe américaine tue le Général Soleimani « l’architecte de la puissance iranienne »

australie premier ministre critiquer

Des Australiens s’en prennent au Premier ministre en visite dans une ville ravagée par les incendies