in ,

Donald Trump appelle ses partisans à tricher en votant deux fois aux prochaines élections


Pendant des mois, le président Trump a diffusé la fausse menace de bulletins de vote postaux frauduleux dans le cadre d’une tentative claire de limiter la participation des électeurs et de jeter le doute sur les résultats de l’élection face à une défaite potentielle. Le chef d’Etat américain a passé une nouvelle étape en encourageant ses soutiens à voter deux fois, une fois par correspondance et une autre fois en personne.

Mercredi, lorsqu’un journaliste l’a informé que jusqu’à 600 000 électeurs pouvaient voter par correspondance en Caroline du Nord, le président a déclaré : « Je n’aime pas cela ».

«Laissez les gens voter par correspondance et en personne», a-t-il déclaré lors d’un entretien avec la chaîne locale de Caroline du Nord WECT-TV.

«Si les systèmes sont si bons qu’ils le disent, alors ils ne seront évidemment pas capables de voter» une seconde fois en personne, a-t-il indiqué.

Lors d’une autre visite en Caroline du Nord, Donald Trump a donné des conseils similaires pour enfreindre la loi.

« Envoyez-le tôt et ensuite allez voter », a-t-il dit. « Vous ne pouvez pas les laisser vous enlever votre vote, ces gens font de la politique sale. Donc si vous avez un bulletin de vote par correspondance… vous l’envoyez, mais à votre place je vérifierais, je le suivrais et j’irais voter ».

Voter deux fois intentionnellement est un crime dans la plupart des États américains, y compris en Caroline du Nord.

«Mettre deux bulletins dans l’urne est illégal. N’écoutez pas le président», a écrit sur Twitter l’Union américaine pour les libertés civiles.

Depuis la crise du coronavirus, qui a été très mal gérée par l’administration Trump, le Président américain accuse les Démocrates et « l’Etat profond » de vouloir tricher lors des prochaines élections présidentielles.

 «La seule façon dont ils peuvent nous priver de la victoire est si l’élection est truquée (…) Ils utilisent le Covid pour voler l’élection», a déclaré le président américain depuis Charlotte, en Caroline du Nord, le 25 août dernier.

La crise sanitaire a provoqué une chute historique de l’économie américaine et une augmentation inédite du chômage. Donald Trump continue de rester flou lorsque les journalistes lui demandent s’il acceptera les résultats électoraux. Certains experts craignent un refus de sa part de quitter la Maison blanche.

LIRE AUSSI : Le plus haut général américain assure que l’armée ne s’opposera pas à Donald Trump même s’il conteste les résultats électoraux

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voiture électrique

Près d’une voiture neuve sur cinq est électrique

Témoignage d’Anasse Kazib, syndicaliste, menacé de mort par un responsable du Rassemblement national