in ,

Les Etats-Unis envoient 3.000 soldats supplémentaires en Arabie saoudite

Commenter

déploiement de militaires américains en Arabie Saoudite

Les Etats-Unis ont décidé d’augmenter leurs effectifs en Arabie saoudite quelques heures après une attaque contre un tanker iranien.

L’administration américaine vient d’annoncer via Mark Esper, ministre américain de la Défense, que les Etats-Unis ont autorisé l’envoie de 3.000 soldats supplémentaires ainsi que du matériel militaire en Arabie Saoudite.

Les Etats-Unis avaient déjà envoyé en septembre 200 militaires en Arabie après la montée des tensions entre saoudiens et iraniens. Une première depuis 2003 et le retrait total des troupes américaines du royaume. Selon le Pentagone, ce nouveau déploiement sert à « assurer et améliorer la défense de l’Arabie saoudite ».

Washington a accompagné ses 3.000 nouveaux soldats d’une escadrille aérienne, de deux escadrons de combat, de deux batteries de missiles Patriot et d’un système de défense antimissile Thaad. Le Ministère de la Défense américain précise que les Etats-Unis ont augmenté de 14.000 le nombre de soldats au Moyen-Orient.

La région déjà meurtrie par de nombreuses guerres (Syrie, Irak, Yémen) pourrait connaitre une escalade de la violence. Quelques semaines après les bombardements contre des infrastructures pétrolières en Arabie saoudite dont l’Iran a été tenue responsable, c’est autour des mêmes iraniens d’être frappés par deux missiles contre un de leur pétrolier à 100 km de Jeddah.

La guerre froide menée entre les deux puissances du Moyen Orient pourrait provoquer une flambée des prix du pétrole et du gaz. Si Donald Trump ne souhaite pas une nouvelle guerre, les frictions entre l’Arabie saoudite et l’Iran pourraient en décider autrement.



Commenter

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Greta Thunberg : pourquoi tant de haine ?

central nucléaire Tarn et Garonne

Centrale nucléaire de Golfech : Une erreur humaine provoque un incident, sans « aucune conséquence »