Les conseils du Colonel John Spencer, expert en guerre urbaine, aux résistants ukrainiens à Kiev

John Spencer guerre urbaine Kiev résistance ukrainienne

John Spencer, expert en guerre urbaine à l’Institut de la guerre moderne de West Point, a donné des conseils précieux aux résistants ukrainiens à Kiev.

John Spencer et la guerre urbaine à Kiev (Ukraine)

La Russie a pris de court le monde entier en envahissant l’Ukraine avec des moyens militaires colossaux. Alors que tout le monde pensait que Vladimir Poutine s’arrêterait au Donbass, les troupes russes ont pris d’assaut l’ensemble du territoire ukrainien.

Face à l’avancée de l’armée russe dans Kiev, le directeur de la formation à la guerre urbaine de la California Army National Guard a décidé de prendre la parole pour partager son expérience. John Spencer a exhorté la résistance ukrainienne à mettre en place une défense urbaine avec des obstacles et une stratégie de la terreur depuis les immeubles.

LIRE AUSSI : Ukraine : la Russie envoie son armée, les européens craignent une crise énergétique et sociale

Traduction des conseils de John Spencer

On m’a demandé ce que je conseillerais aux civils qui résistent en Ukraine, en particulier à Kiev. Quelqu’un qui n’a pas de formation militaire mais qui veut résister. Voici quelques conseils.

Vous avez le potentiel mais vous devez vous battre intelligemment. La défense urbaine est un enfer pour tout soldat. Il faut généralement cinq assaillants pour un défenseur. Les Russes n’ont pas le nombre. Transformez Kiev et toute zone urbaine menant à Kiev en porc-épic.

Sortez et construisez des obstacles dans les rues ! Commencez par tous les ponts que vous pouvez trouver (ils devraient avoir été détruits). Bloquez-les avec des voitures, des camions, du béton, du bois, des ordures, n’importe quoi ! Bloquez ensuite tous les endroits de la ville où il y a de grands bâtiments de chaque côté. Déjà des zones étroites.

John Spencer et la guerre urbaine à Kiev Ukraine russie invasion soldats résistance

Si c’est une rue que vous avez encore besoin d’utiliser. Construisez un obstacle en forme de S qui ralentit quand même un véhicule. Pensez à un point de contrôle de la police (que vous pourriez mettre en place si vous vouliez attraper les saboteurs avant que les militaires n’atteignent votre emplacement).

John Spencer et la guerre urbaine à Kiev Ukraine russie invasion soldats résistance

Une fois que vous avez des obstacles (n’arrêtez jamais de construire). Je veux vraiment dire des milliers de barrières/obstacles. Vous pouvez décider des lieux de combat. Des endroits d’où tirer ou tendre une embuscade à tout soldat ou véhicule qui s’arrête ou ralentit devant vos obstacles.

Ne vous tenez pas à découvert et ne tirez pas ou ne lancez rien (y compris un cocktail molotov) sur un soldat ou un véhicule russe à découvert. Tirez depuis des fenêtres, derrière des voitures, au coin des ruelles. Construisez des positions (de préférence en béton) pour tirer.

Vous devez vous préparer à ce que les Russes commencent à utiliser l’artillerie pour aider leurs troupes. Assurez-vous que les endroits d’où vous choisissez de tirer sont solides. Si vous êtes dans un bâtiment, faites des trous dans les murs pour pouvoir tirer et des trous plus grands pour vous déplacer vers d’autres pièces ou bâtiments. Vous devez survivre.

Oui, utilisez vos cocktails molotov. Pensez à l’endroit où vous vous tiendrez pour les lancer (puis courez). L’idéal est de le laisser tomber des fenêtres au-dessus des véhicules. Les véhicules sans armes sur le dessus sont les plus vulnérables, mais s’ils sont blindés, choisissez où frapper.

John Spencer et la guerre urbaine à Kiev Ukraine russie invasion soldats résistance

Formez des groupes. Idéalement trois à cinq personnes et décidez d’où tirer sur les soldats russes. C’est à vous de décider. Le mieux est de coordonner avec un autre groupe et d’utiliser vos obstacles pour ralentir quelque chose et tirer depuis des positions cachées et protégées.

Encore une fois, votre survie au combat est importante, alors réfléchissez bien à l’endroit d’où vous allez tirer. Des positions surélevées dans de longues rues. Tirez et courez. Embuscades. Visez les fenêtres et les portes des véhicules non armés. Soldats à découvert. L’une des plus grandes craintes d’un soldat est le sniper.

John Spencer et la guerre urbaine à Kiev Ukraine russie invasion soldats résistance

Vous n’êtes pas un sniper, mais vous pouvez leur faire peur s’ils pensent qu’il y a des snipers partout. Encore une fois, prenez soin de vous pour être en mesure de résister. Buvez de l’eau. 3 jours sans eau et vous ne serez pas en mesure de vous battre.

LIRE AUSSI : Dominique de Villepin donne une leçon de géopolitique à Bernard Henri Lévy sur l’Ukraine

hubert védrine russie ukraine poutine chine

Hubert Védrine : « Le Poutine de 2022 est largement notre création »

racisme médias réfugiés ukrainiens Russie Ukraine

Réfugiés ukrainiens : 50 nuances de racisme dans les médias