in

Plus de la moitié des habitants des grandes villes américaines en difficultés financières


Plus de la moitié des familles américaines dans les plus grandes villes du pays ont du mal à payer leurs crédits et à accéder aux soins médicaux. Un récent sondage souligne le choc de la crise économique actuel au temps du coronavirus .

Selon l’ enquête d’ août de l’Université Harvard, de la NPR et de la Robert Wood Johnson Foundation, une grande partie des résidents de Chicago (50%), Houston (63%), Los Angeles (56%) et New York (53%) disent avoir perdu leur emplois pendant la pandémie, ce qui a mis à rude épreuve leur budget et épuisé leurs économies.

La plupart des difficultés financières se situent à l’intérieur des foyers où le principal contributeur de la famille a été mis en congé, licencié ou a vu ses heures de travail réduites, selon les résultats. Les quartiers dont les habitants sont majoritairement de couleur ont été les plus durement touchés. 

À Chicago, par exemple, 69% des résidents noirs et 63% des hispaniques, ont signalé de graves problèmes financiers, contre 33% des résidents blancs. A Houston, 81% des Noirs et 77% des Hispaniques sont en difficulté.

Robert Blendon, professeur de santé publique à la retraite à Harvard et co-auteur de la recherche, a déclaré que le sondage et d’autres données mettent en évidence les disparités économiques exposées par le coronavirus.

« Nous voulons croire que nous sommes tous dans le même bateau, [mais les] résultats montrent que les problèmes se concentrent sur les personnes qui gagnent moins de 100 000 dollars, les personnes qui ont perdu leur salaire ou leur emploi, et les Noirs et les Latino-américains », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Sur près de 3000 citadins interrogés dans l’étude, un nombre important de ménages à New York, Los Angeles, Chicago et Houston ont également déclaré qu’il avait été difficile d’obtenir des soins médicaux ces dernières semaines, soit parce que le coût du traitement était trop élevé, soit ils n’ont pas pu trouver de médecin. Les obstacles à l’accès aux soins de santé allaient de l’impossibilité de prendre rendez-vous à un moment opportun ou de ne pas trouver un médecin qui accepterait leur assurance.

LIRE AUSSI : VIDEO. Expulsions déchirantes de locataires qui se retrouvent à la rue aux Etats-Unis

Cela souligne à quel point les soins de santé sont devenus hors de portée pour de nombreux Américains, a déclaré Richard Besser, PDG de la Johnson Foundation. 

«À un moment où un nombre important de personnes ont le plus besoin de soins de santé, beaucoup ne peuvent pas les obtenir», a-t-il déclaré dans un communiqué. 

« Il est inacceptable que, dans un pays riche comme le nôtre, des facteurs tels que le revenu ou la race jouent un rôle aussi important dans l’accès aux soins de santé. »

Le sondage de Harvard fait écho à un sondage de Rand Corp. de juin qui a révélé que les personnes qui gagnent moins de 25 000 $ par an ont des difficultés à payer leurs factures . Près d’un tiers des familles de la classe moyenne, qui gagnent entre 25 000 et 125 000 dollars par an, ont déclaré avoir également des difficultés, selon l’enquête.

LIRE AUSSI : Un ISF européen permettrait d’éponger les dettes liées au coronavirus en 10 ans

Likez notre page facebook!

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Israël annonce un reconfinement général face à une seconde vague de coronavirus

Gérald Darmanin interdit la distribution de repas aux migrants de Calais par les associations non-mandatées