Premier couac dans le déconfinement en Allemagne : plusieurs villes à nouveau confinées

En Allemagne, les autorités locales rétablissent les mesures de confinement après que les infections à coronavirus aient atteint un pic quelques jours seulement après qu’Angela Merkel ait commencé à les assouplir.

L’Allemagne compte 16 États fédéraux, habilités à assouplir les restrictions, qui ont tous accepté de réintroduire des mesures de confinement si les nouveaux cas atteignent 50 pour 100 000 personnes sur une période de sept jours.

Le gouvernement régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, l’État le plus peuplé d’Allemagne, a enregistré un pic de cas de coronavirus après que 150 des 1 200 employés d’un abattoir de Coesfeld aient été testés positifs.

LIRE AUSSI : Japon. La deuxième vague de Covid-19 provoque un effondrement des hôpitaux

Le gouvernement régional a reporté la réouverture des restaurants, des lieux touristiques, des studios de fitness et des grands magasins, qui devait avoir lieu le 11 mai. La réouverture des écoles et des garderies devrait se dérouler comme prévu.

Le ministre de la santé de Rhénanie du Nord-Westphalie, Karl-Josef Laumann, a déclaré que le taux d’infection des abattoirs avait fait passer le taux de la région de 50 à 61 pour 100 000 personnes. Il a fermé temporairement l’abattoir et a déclaré que les employés de toutes les usines de transformation de la viande du Land seraient testés.

Un autre abattoir dans le nord du Schleswig-Holstein a également vu une augmentation du nombre d’employés testés positifs au virus, faisant passer le taux d’infection de la région au-dessus du seuil de 50 pour 100 000 personnes.

LIRE AUSSI : 316 maires d’Île-de-France demandent à l’État de repousser la réouverture des écoles

Dans l’État oriental de Thuringe, le gouvernement local a enregistré plus de 80 infections pour 100 000 personnes au cours de la semaine dernière. La majorité de ces infections ont touché les employés et les résidents de six maisons de soins et d’un hôpital gériatrique.

Martina Schweinsburg, l’administratrice en chef du canton, a déclaré :

“Pour être clair : nous n’allons pas mettre tout le district en quarantaine, seules deux petites villes ont été particulièrement touchées”.

C’est un revers pour les efforts d’Angela Merkel visant à assouplir les mesures de confinement en l’Allemagne mercredi. Elle a déclaré que le pays avait vaincu “la première phase de la pandémie” parce qu’il avait un taux d’infection qui ralentissait et un faible taux de mortalité. L’Allemagne compte 169 430 cas confirmés et 7 392 décès.

LIRE AUSSI : Face au refus des maires d’ouvrir les écoles, la LREM veut les « protéger pénalement » en cas de contamination d’un enfant

La “Pénurie” Alimentaire qui menace le monde

Allemagne. L’épidémie redémarre (R0>1.1) et fait craindre une deuxième vague