La température atteint 36,6°C à Montréal, la plus chaude jamais enregistrée en mai

Une vague de chaleur a fait irruption dans le sud du Québec mercredi, produisant la journée de mai la plus chaude jamais enregistrée pour la ville et tombant juste en deçà du record historique.

 La station météorologique officiel à l’aéroport Trudeau affichait 36,6 ° C, écrasant le record mensuel de 34,7 ° C, établi en 2010. La journée la plus chaude jamais enregistrée Montréal s’est produite pendant la canicule historique de 1975, avec une température de 37,6 ° C le 1er août.

La vague de chaleur au Québec n’est pas la seule puisqu’en Sibérie, Novossibirsk – la troisième ville la plus peuplée de Russie – a connu des températures de l’ordre de 30 à 35 degrés.

Dans la capitale indienne, New-Delhi, la thermomètre a affiché 47.6 degrés ces derniers jours tandis que la ville de Churu, au Rajasthan, a enregistré la température la plus élevée de la saison, soit 50 degrés.

Selon les scientifiques du service Copernicus sur le changement climatique, l’Europe devrait également connaître un été sec et chaud au-dessus des normales saisonnières. Les experts prévoient avec plus de 50 % de probabilité que les températures en Espagne, en France et dans certaines régions d’Italie seront bien au-dessus de la moyenne en juillet.

En Inde, le thermomètre affiche déjà 50°C

La Chine et l’Inde prêts à un conflit armé pour une frontière disputée ?