Pour Laurent Alexandre, le discours écologiste est similaire à celui de Pétain

Laurent Alexandre était invité sur le plateau de Brunet & les agitateurs afin d’évoquer les polémiques autour des décisions des maires écologistes. Le fondateur de Doctissimo n’a pas hésité à comparer le discours écologiste sur la jouissance à celui du Maréchal Pétain.

« On est dans une logique de l’anti-jouissance. On croirait les discours du Maréchal Pétain qui incendiait l’esprit de jouissance ».

Face aux craintes de dérapage minimisant l’action du Maréchal Pétain contre les juifs de France lors de la Seconde Guerre Mondiale, Laurant Alexandre a précisé qu’il ne parlait pas de l’oppression politique mais du discours sur la jouissance.

« Je ne parle pas de l’oppression politique des juifs mais je parle du discours pétainiste qui disait vous êtes punis car vous avez joui », rajoute Laurent Alexandre.

(patientez avant l’apparition de la vidéo)

Le Dr Laurent Alexandre est connu pour ses sorties contre les militants écologistes. Sur sa bio Twitter, on peut lire qu’il est « Anti-collapsologue » et « Anti Greta Thunberg », la jeune militante suédoise pour le climat.

Depuis plusieurs semaines, les maires écologistes sont la cible de polémiques autour du Tour de France ou du sapin de Noël. Les médias n’ont par contre pas évoqué la décision du nouveau maire de Bordeaux qui a imposé un prix de stationnement en fonction des revenus. Pour Eric Piolle, maire de Grenoble, les maires écolo sont passés dans le discours politique d’« utopistes romantiques » à des « Khmers verts, des Ayatollahs »… Cette diabolisation soudaine est peut-être le signe que les maires écologistes sont enfin pris au sérieux.

VOIR AUSSI : Bernard Stiegler soutient Greta Thunberg et tacle Laurent Alexandre

VOIR AUSSI : « On ne sait pas transformer un gilet jaune en polytechnicien d’un coup de baguette magique. » Laurent Alexandre

VIDEO. Un cerf se réfugie en ville, épuisé, après avoir été traqué par des chasseurs et des chiens

Coronavirus : les Pays-Bas abandonnent le masque obligatoire