in ,

VIDEO. Un cerf se réfugie en ville, épuisé, après avoir été traqué par des chasseurs et des chiens


Un cerf pris en chasse par des participants d’une chasse à courre a trouvé refuge non loin d’un lycée à Compiègne. Les militants anti-chasse ont appelé la police afin de protéger l’animal épuisé.

L’ouverture de la chasse à courre ce week-end a débouché sur une vidéo terrible d’un cerf à bout de souffle après avoir été traqué par des chasseurs et leur meute de chiens. Une dizaine de veneurs (pratiquants de la chasse à courre) ont pourchassé l’animal qui a trouvé refuge sur un chantier près du lycée Jean-Paul. La pauvre bête était visiblement exténuée et est restée plusieurs heures, langue pendante, couchée sur le trottoir.

Les militants du groupe Abolissons la vénerie aujourd’hui (AVA) sont arrivés en nombre pour s’assurer que l’animal soit sauvé. Des échanges houleux ont eu lieu entre les deux camps avant que les chasseurs quittent les lieux.

Un vétérinaire est arrivé sur place aux alentours de 11h30 pour ausculter le cerf, l’endormir afin qu’il soit relâché dans la forêt. Mais avant qu’il puisse intervenir, l’animal s’est relevé et a pris la fuite dans la forêt.

La pratique de la chasse à courre est régulièrement critiquée par les militants anti-chasse, randonneurs et habitants de petits bourgs. Malgré les nombreuses campagnes de communication organisées par la Fédération Nationale des Chasseurs, de plus en plus de citoyens sont opposés à ces pratiques.

Chaque week-end, des faits divers impliquant des chasseurs sont relatés dans les journaux locaux. Il y a un an, Elisa, une jeune femme enceinte de 6 mois, a été tuée par des morsures de chiens alors qu’elle promenait le sien dans les bois, pas loin une chasse à courre. Son mari se bat depuis pour obtenir la vérité.

Malgré les critiques, la Ministre de la Transition Ecologique a récemment déclaré qu’elle refusait de condamner fermement la pratique de la chasse, alors qu’elle en était une fervente opposante avant sa nomination au gouvernement.

LIRE AUSSI : Barbara Pompili : « Je ne serai jamais la ministre qui parle des “méchants chasseurs” et des “gentils écolos”

LIRE AUSSI : L’opération séduction de la Fédération Nationale des Chasseurs fait un flop

LIRE AUSSI : Quand une chasse à courre terrorise le village jusque devant l’école maternelle

LIRE AUSSI : Un naturaliste infiltre une chasse à courre et se fait attaquer par un cavalier

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CICE emploi

Le CICE a coûté 90 milliards d’euros pour seulement un peu plus de 100.000 emplois créés

Pour Laurent Alexandre, le discours écologiste est similaire à celui de Pétain