Barbara Pompili : « Je ne serai jamais la ministre qui parle des “méchants chasseurs” et des “gentils écolos”

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, était invitée sur France Inter afin d’évoquer plusieurs sujets d’actualité notamment le Plan de relance économique, la chasse ou encore l’utilisation de certains pesticides.

La Ministre a été interrogée sur la question de la chasse et a révélé que c’était un sujet « chéri » par Emmanuel Macron. Elle a refusé de réagir aux propos de Yanick Jadot, président d’Europe Ecologie Les Verts, qui souhaite « sortir la France de la chasse »

« Je ne serai jamais la ministre qui parle des « méchants chasseurs » et des « gentils écolos » ».

La Ministre avait pourtant, en 2013, proposé une loi contre la chasse à courre, à cor et à cri. Dans ce texte encore disponible sur son site Internet, on pouvait lire tout son dégoût face à une activité qui « suscite souffrance et stress pour les animaux poursuivis » et qui n’a « aucune nécessité écologique » contrairement à ce que prétendent les fédérations de chasseurs.

LIRE AUSSI : Le double discours de la Ministre de la Transition écologique sur l’utilisation des pesticides tueurs d’abeilles

D’ailleurs Barbara Pompili trouve que l’intensification des critiques contre les chasseurs par les militants écologistes ressemble plus à une guéguerre de cours d’école.

« Les guéguerres ça suffit, moi j’ai passé la cours d’école, j’ai envie de travailler sur des sujets sérieux ».

Les propos de la Ministre de la Transition écologique ont de quoi choquer les citoyens et notamment ceux qui luttent pour la cause animale. Les animaux sont souvent tués dans des conditions atroces parfois après une longue période de stress en ce qui concerne la chasse à courre.

« Les riverains en subissent eux aussi les conséquences en étant exposés à la souffrance des animaux pourchassés et à la brutalité de la mise à mort à la dague ou à l’épieu : des animaux sont parfois pourchassés dans des propriétés privées, et ce jusque dans les habitations », écrivait la ministre en 2013 dans son projet de loi contre la chasse à courre.

Les drames et la chasse

Les allégations de la Ministre de la Transition écologique sont d’autant plus indécents qu’Elisa aurait eu 30 ans ce lundi. La jeune femme est morte en novembre de l’année dernière dans des conditions abominables alors qu’une chasse à courre se déroulait pas très loin de son cadavre retrouvé par son mari. Christophe Ellul soutient que sa compagne a été attaquée par la meute de chiens de la chasse à courre.

Ce 1er septembre, un chasseur expérimenté de 77 ans a tiré sur son ami de 76 ans provoquant sa mort. L’homme a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte pour homicide involontaire.

LIRE AUSSI : Quand une chasse à courre terrorise le village jusque devant l’école maternelle

Tesla a forcé ses travailleurs à réduire leur salaire pendant que la fortune d’Elon Musk passait de 25 à 100 milliards de dollars

Paraguay. La publication d’une photo par Léonardo DiCaprio sauve un lac pollué