in ,

Rapport : 11,5 millions de personnes travaillent dans les énergies renouvelables


Le secteur des énergies renouvelables contribue à créer des emplois dans le monde entier selon le dernier rapport de l’Agence Internationale pour les Energies Renouvelables (IRENA).

La revue annuelle « Energies renouvelables et emplois » indique que le nombre d’emplois dans le secteur a atteint 11,5 millions dans le monde l’année dernière dont 3,8 millions juste pour l’énergie solaire.

« L’adoption des énergies renouvelables crée des emplois locaux et augmente les revenus dans les pays développés et les pays en développement », a déclaré le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.

« Alors qu’aujourd’hui, nous voyons une poignée de pays en tête, chaque pays peut exploiter son potentiel dans l’énergie renouvelable, prendre des mesures pour exploiter les capacités locales en vue du développement industriel, et former ses travailleurs ».

L’année dernière, 65% des emplois dans le domaine des énergies renouvelables ont été enregistrés en Asie, ce qui confirme le statut de la région en tant que leader du marché, révèle le nouveau rapport.

Les emplois dans le secteur des biocarburants suivent, juste derrière le solaire photovoltaïque, atteignant 2,5 millions. Nombre de ces emplois sont dans le secteur agricole, en particulier dans des pays comme le Brésil, la Colombie, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande. Les autres grands employeurs dans le secteur des énergies renouvelables sont les industries hydroélectrique et éolienne, avec respectivement près de 2 millions et 1,2 million d’emplois.

Le rapport souligne que les femmes occupent 32 % du total des emplois dans le secteur des énergies renouvelables, contre 21 % dans les secteurs des combustibles fossiles.

En avril 2020, l’IRENA, principale agence intergouvernementale pour la transformation énergétique qui soutient les pays dans leur transition vers un avenir énergétique durable, publiait le Global Renewables Outlook. Ce rapport phare met en évidence les options d’investissement respectueuses du climat jusqu’en 2050, le cadre politique nécessaire à la transition et les défis auxquels sont confrontées les différentes régions.

L’agence prévoit 42 millions d’emplois dans le secteur des énergies renouvelables d’ici 2050, soit quatre fois leur niveau actuel. Les mesures d’efficacité énergétique créeraient 21 millions d’emplois et la flexibilité du système 15 millions d’emplois supplémentaires.

EN FRANCE

La France se démarque des autres pays puisque c’est le secteur de la biomasse solide qui est le premier employeur avec 31 100 emplois. Il est suivi par les biocarburants liquides (29 100 emplois) , l’éolien (15 700) et le solaire photovoltaïque (15 000).

Les deux régions du nord-est, les Hauts-de-France et le Grand Est, abritent la moitié de la capacité éolienne française et 20 % de l’emploi total dans le secteur éolien. Mais c’est la région de la capitale, l’Île-de-France, qui compte le plus grand nombre d’emplois, soit 29 %. La filière éolienne française compte aujourd’hui plus d’un millier d’entreprises.

LIRE AUSSI : Progression de l’éolien et du solaire qui produisent désormais un dixième de l’électricité mondiale

LIRE AUSSI : Près d’une voiture neuve sur cinq est électrique

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

contrôleurs contaminés

Coronavirus : des contrôleurs SNCF cacheraient leur contamination de peur de perdre une partie de leur revenu

répression manifestation

Amnesty International dénonce « l’acharnement judiciaire » envers les manifestants en France