in ,

Les soldats applaudissent leur commandant limogé après avoir lancé l’alerte sur la propagation du coronavirus dans son navire


Un commandant américain a été relevé de ses fonctions par l’US Navy après avoir dénoncé l’inaction de sa hiérarchie face à la contamination de dizaines de soldats à bord de du sous-marin nucléaire qu’il dirigeait.

Face à la crainte d’une contamination rapide de son équipage, comme cela a déjà été le cas avec plusieurs bateaux de croisière, le commandant Brett Crozier du porte-avion nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, a écrit à sa hiérarchie afin de faire connaître la situation. Le responsable du vaisseau de guerre a mis en copie de nombreux responsables militaires.

« Nous ne sommes pas en guerre », écrit-il. «Les marins n’ont pas besoin de mourir. Si nous n’agissons pas maintenant, nous ne parvenons pas à prendre correctement soin de notre atout le plus fiable – nos marins. »

La lettre a fuité dans les médias provoquant l’émoi de l’opinion publique. En pleine crise sanitaire, l’Etat Major américain à été obligé de réagir pour sauver les soldats. Quelques jours après, le capitaine Crozier a été relevé de ses fonctions.

Malgré la tristesse de quitter son poste et son équipage, Brett Crozier est parti la tête haute comme le montre ces images diffusées sur les réseaux sociaux. Le capitaine quitte le navire sous les applaudissements de ses soldats.

L’US Navy a justifié le limogeage du commandant américain par la divulgation de la lettre à plusieurs personnes ce qui aurait permis sa fuite dans les médias. Selon les responsables de la marine américaine, Brett Crozier a perdu son calme pendant une période de crise.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment la France a refusé de faire 150.000 tests / semaine

A l’hôpital, les soignants choqués par les nouvelles blouses qui se déchirent toutes seules