in ,

Comment la France a refusé de faire 150.000 tests / semaine


Contrairement à ses voisins allemands, espagnols et belges, la France ne semble pas dans la capacité de réaliser un nombre important de tests pour permettre de gérer la propagation de l’épidémie de coronavirus.

La raison est simple, le gouvernement a refusé de répondre favorablement aux laboratoires vétérinaires, formés et équipés pour le faire, qui se sont proposés de le faire dès le 15 mars.

Un nouveau scandale sanitaire pour un gouvernement qui semble incapable de gérer une épidémie comme le prouve les nombreux couacs avec notamment une pénurie de masques FFP2, la destruction du Code du travail, l’utilisation du 49-3, le maintien du premier tour des élections municipales, les mensonges d’Etat à répétition et désormais le mauvais choix dans la mise en place du dépistage des malades.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« Ils enterrent des Pokemon » : chuchote un journaliste de BFM lors d’un reportage en Chine sur les victimes du Covid-19

Les soldats applaudissent leur commandant limogé après avoir lancé l’alerte sur la propagation du coronavirus dans son navire