in ,

Brexit : Boris Johnson veut supprimer les mesures environnementales afin d’obtenir un accord avec Trump

Commenter

Boris Johnson Brexit normes environnementales

Boris Johson abandonne l’engagement pris par Theresa May de s’en tenir aux règles de l’UE en matière d’environnement, de normes de sécurité et de droits des travailleurs – pour augmenter ses chances d’obtenir un accord commercial avec Donald Trump.

Les « règles du jeu équitables », incluses dans l’accord Brexit négocié par l’ancien Premier ministre, étaient un engagement à respecter des règles similaires à celles de l’UE en échange de l’accès au marché.

Les responsables de l’UE affirment que les négociateurs britanniques sont particulièrement désireux d’abandonner les restrictions de l’UE sur les aliments génétiquement modifiés – une demande clé des négociateurs commerciaux américains.

Un fonctionnaire de l’UE, informé sur les pourparlers du Brexit, a indiqué que les responsables commerciaux américains semblaient avoir été en contact avec les négociateurs britanniques afin de leur expliquer la nécessité de réduire les normes pour avoir la moindre chance d’un accord commercial avec les Etats-Unis.

Liz Truss, la secrétaire d’État au Commerce international britannique, a déclaré que la suppression des normes était  » vitale pour nous donner la liberté et la flexibilité nécessaires pour conclure de nouveaux accords commerciaux et devenir plus compétitifs ».

L’année dernière, M. Trump a déclaré publiquement à Mme May que son accord avec l’UE était « très bon pour l’UE » et pouvait faire obstacle à un accord avec les États-Unis.

Les américains espèrent pouvoir rapidement signer un accord de libre échange avec le Royaume-Uni afin d’écouler sa production agricole. Jusqu’à présent, les Etats-Unis avaient un partenariat avec la Chine mais la guerre commerciale a mis à mal les relations entre les deux pays. Depuis, Donald Trump tente de trouver de nouveaux débouchés pour ses fermiers qui font partie son électorat.

Lors de la visite de Boris Johnson à Paris, Emmanuel Macron avait mis en garde Londres contre une « vassalisation historique » à Washington.



Commenter

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

pape François amazonie

Amazonie : le pape François critique le « feu allumé par des intérêts qui détruisent »

ours changement climatique

La photo d’une famille d’ours émaciés choque les internautes