in

L’Arabie Saoudite pourrait suspendre le pèlerinage à la Mecque


L’Arabie saoudite a demandé aux musulmans d’attendre plus de précisions sur la pandémie de coronavirus avant de planifier un voyage pour le grand pèlerinage, a déclaré mardi Mohammad Benten, ministre du Hadj et de la Omra.

« Nous avons demandé au monde de ne pas se précipiter en ce qui concerne les groupes du Hadj jusqu’à ce que l’issue de l’épidémie soit claire, en gardant à l’esprit que la sécurité des pèlerins et la santé publique sont une priorité », a déclaré le Dr Muhammad Salih bin Taher Banten.

« Nous avons coordonné avec le ministère de la santé une tournée d’inspection des hôtels qui ont été utilisés pour l’isolement sanitaire afin de s’assurer que tous les services et les soins sont fournis aux pèlerins », a-t-il ajouté.

Le plus grand rassemblement annuel de musulmans du monde devrait commencer fin juillet, mais l’épidémie de coronavirus et le confinement en Arabie saoudite pour empêcher la propagation du virus ont soulevé des questions sur la possibilité de maintenir le grand pèlerinage à la Mecque qui également un des piliers de l’Islam.

Le Royaume a déjà suspendu le pèlerinage de la Omra (petit pèlerinage) jusqu’à nouvel ordre, a arrêté indéfiniment tous les vols internationaux et, la semaine dernière, a bloqué l’entrée et la sortie de plusieurs villes, dont La Mecque et Médine.

Dix décès ont été signalés parmi les 1 563 cas de coronavirus en Arabie saoudite. La pandémie a déjà touché 800 000 personnes dans le monde et en a tué plus de 40 000.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dr Richard Horton (The Lancet) dénonce un scandale d’Etat : « Nous savions depuis fin Janvier que cela allait arriver. »

Des gardes du corps escortent les soignants après des agressions aux abords de l’hôpital