Le nouvel entrepôt d’Amazon collé aux bidonvilles de Tijuana critiqué

amazon tijuana bidonvilles

La société Amazon vient de construire un nouvel entrepôt de stockage dans les bidonvilles de Tijuana au Mexique. Les internautes ont été choqués par une photo qui montre la nouvelle infrastructure flambant neuve collée aux bidonvilles délabrés de la ville.

Amazon s’installe dans les bidonvilles de Tijuana

Les photos du nouveau centre de distribution d’Amazon à Tijuana font le tour du monde ces derniers jours. L’entrepôt tout neuf contraste avec le décor de désolation des bidonvilles collés au dépôt de la société américaine.

Le bâtiment fait 32 000 mètres carrés et a coûté quelques 21 millions de dollars. Il s’agit selon le média mexicain Proceso du deuxième entrepôt d’Amazon dans le nord du pays. Ce district jouxte la frontière américaine où se trouve notamment la ville de San Diego.

Une responsable de la municipalité de Tijuana, Karla Ruiz Macfarland, a déclaré que ce nouveau centre de distribution permettra d’économiser les coûts et les délais de livraison des produits pour les habitants de la ville. L’entreprise américaine pourrait aussi créer plusieurs centaines d’emplois.

Les internautes critiquent le décor dystopique d’Amazon à Tijuana

Les internautes ont été nombreux à réagir suite aux premières photos publiées sur Twitter et Reddit.

« Beaucoup de gens sont ravis que leurs achats inutiles arrivent le même jour avec l’ouverture du nouvel entrepôt d’Amazon à Tijuana . Ce qu’ils ne voient pas, ce sont les salaires de misère et d’exploitation du travail que vivent les travailleurs d’Amazon. Le consumérisme contre les droits de l’homme et le travail », a écrit un twittos.

Nombreux ont décrit un décor dystopique proche des films de sciences fiction survivalistes comme Mad Max ou Elysium.

« Le prix de l’image la plus dystopique de l’année est décerné au nouveau bâtiment amazon au mexique », écrit cet internaute dont le tweet a déjà été liké 96 000 fois et retweeté 19 000 fois.

Amazon, la société de Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde

Le contraste saisissant de cette photo provoque la colère des internautes qui dénoncent les profits spectaculaires de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, et les milliers d’habitants de ce bidonville qui n’ont pas de quoi se loger décemment.

Si la crise sanitaire a accentué la pauvreté dans le monde, les milliardaires en ont grassement profité. La fortune de Jeff Bezos atteint désormais 201 milliards de dollars soit 87 milliards de plus qu’avant la pandémie de coronavirus. Seul le milliardaire français Bernard Arnault, propriétaire de LVMH, a détrôner quelques instants en 2021 le fondateur d’Amazon de son titre d’homme le plus riche du monde.

Les profits exponentiels des milliardaires alimentent les critiques autour du capitalisme et de la redistribution des richesses. Selon les statistiques de WatchPilot, il faudrait « une minute du salaire » du patron d’Amazon pour payer trois millions de repas scolaires. Le milliardaire Ray Dalio, qui réalise régulièrement des analyses politiques et économiques, a d’ailleurs mis en garde les ultra riches sur l’explosion d’une guerre civile si le « gâteau » des richesses n’était pas mieux partagé.

Finalement, l’image de cet entrepôt d’Amazon à Tijuana symbolise ce monde inégal qui se dessine entre les entreprises côtés en bourse (soutenues par l’argent des banques centrales) et l’appauvrissement des populations sujettes à des politiques d’austérité. Le scénario dystopique du film Elysium pourrait bien devenir réalité si Jeff Bezos continue à écrire le script de notre avenir.

catastrophes climatiques Etats-Unis

Près d’un Américain sur trois a connu des catastrophes climatiques cet été

été 2021 plus chaud europe canicule

L’été 2021 a été le plus chaud jamais enregistré en Europe