Après la première vague du Covid-19, les super-riches sont encore plus riches et les pauvres toujours plus pauvres

Plus des trois quarts des personnes les plus riches du monde ont signalé une augmentation de leur fortune familiale déjà importante, malgré le choc économique provoqué par la pandémie de coronavirus.

Des recherches sur les family offices des super-riches ont révélé que la grande majorité a pu «surmonter la tempête de 2020 sur les marchés financiers», tandis que de nombreuses personnes moins riches ont perdu leur emploi et ont vu la valeur de leurs économies et de leurs pensions s’effondrer.

Le rapport de la banque suisse UBS a révélé que 77% des familles les plus riches – qui avaient une fortune moyenne de 1,6 milliard de dollars – avaient vu leurs portefeuilles d’investissement « fonctionner conformément ou au-dessus des objectifs au cours de l’une des plus volatiles moments de l’histoire des marchés financiers ».

Sur les 121 family offices inclus dans l’enquête, 93 avaient atteint ou dépassé leurs objectifs financiers de l’année à mai 2020. Ils y sont parvenus malgré la pire récession économique depuis des décennies. Quelque 24 des family offices interrogés géraient des fortunes privées de plus de 3 milliards de dollars.

Les fortunes croissantes des super-riches surviennent alors que des recherches distinctes montrent que ce sont les personnes les plus pauvres de la société qui risquent le plus de perdre leur emploi et de subir la plus forte baisse de revenu en pourcentage.

“Jusqu’à présent, la crise a eu le plus d’impact sur les revenus des ménages les plus pauvres”, a constaté le mois dernier un rapport de l’Institute for Fiscal Studies .

 «Les ménages du cinquième le plus pauvre – mesurés par leurs revenus d’avant la crise – ont été les plus durement touchés en termes de revenus, avec une baisse de leurs revenus médians des ménages d’environ 15% (ou environ 160 £ par mois).»

La crise du coronavirus pourrait accroître la pauvreté mondiale de près d’un demi-milliard de personnes, soit environ 8% de la population mondiale, selon les recherches de l’Université des Nations Unies.

Le nombre de super-riches continue d’augmenter malgré l’impact économique de la crise des coronavirus. Jeff Bezos, la personne la plus riche du monde et le fondateur d’Amazon, a vu sa fortune gonfler de 75 milliards de dollars jusqu’à présent cette année pour atteindre un record de 189 milliards de dollars.

Le Tribunal européen contredit la Commission Européenne et annule l’amende de 13 milliards d’euros contre Apple

Le méthane (28 fois plus puissant en effet de serre que le CO2) atteint son plus haut niveau jamais enregistré