in ,

Réforme de l’APL : 600.000 foyers pourraient perdre leur allocation


Le gouvernement devrait mettre en application sa nouvelle réforme sur l’APL à partir du 1er avril 2020. Initialement prévue pour le 1er janvier, elle a été repoussée en pleine grève contre la réforme des retraites.

600.000 foyers risquent d’être touchés par cette nouvelle réforme du gouvernement Philippe qui va réaliser par la même occasion 1,2 milliard d’euros d’économie sur le dos des plus pauvres.

Le versement de l’allocation de logement familial (ALF) et de l’allocation de logement social (ALS) vont être modifiés. Les calculs ne seront plus faits sur les revenus des années précédentes mais sur les douze derniers mois glissants.

La CAF justifie ce choix par le fait de « mieux s’adapter à la situation » des foyers. Les APL seront vérifiées en temps réel et misent à jour tous les trimestres.

« Tous les trois mois, les prestations seront révisées. Ce seront alors des « APL en temps réel », explique le décret paru au Journal officiel.

Selon les spécialistes, 1,2 millions de foyers pourraient voir leur APL diminuer et 600.000 ne devraient plus y avoir droit.

Selon l’OFCE, les réformes organisées par Emmanuel Macron depuis le début de son mandat présidentiel profitent aux plus riches et aggravent la situation des foyers les plus précaires. Cette nouvelle réforme sur les APL ne fera qu’accentuer un peu plus la colère populaire.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alexandre Boisson : « L’entraide, quand ça passe un certain seuil de violence, il ne faut même pas y penser! »

Hervé Kempf : « Il y a une régression en matière de politique écologique dans ce pays »