Racisme en Ukraine : les familles africaines empêchées de quitter le pays en guerre

Depuis l’invasion russe en Ukraine, les autorités du pays organisent l’évacuation des populations vers la Pologne et d’autres pays européens. Mais des vidéos publiées hier sur les réseaux sociaux montrent que les familles africaines présentes en Ukraine ne peuvent pas monter dans les trains et sont bloquées aux frontières.

Racisme en Ukraine : les familles africaines ne peuvent pas monter dans les trains d’évacuation

Même pendant la guerre, le racisme perdure. En Ukraine, l’invasion russe n’empêche pas les autorités du pays de répéter les schémas racistes habituels .

Les travailleurs noirs et leur famille habitant le pays se sont vus bloqués l’accès aux trains qui évacuent les populations vers la frontières Ouest. Les africains sont laissés sur les quais de la gare pour laisser la place aux ukrainiens.

Cette vidéo déjà vue plus de 3 millions de fois sur Twitter montre le désespoir des familles qui sont coincées entre les bombardements russes et le racisme ukrainien. Il s’agirait en majorité de travailleurs nigérians abandonnés à leur propre sort.

“Regardez NOS ENFANTS, de jeunes Africains coincés dans une guerre qu’ils n’ont pas déclenché, à qui on a refusé un passage sûr à cause de la couleur de leur peau. Il n’y a pas moyen de “tourner” cela. Je reçois des dizaines de ces appels à l’AIDE ! La négrophobie est réelle et nous devons le dénoncer !”, écrit Dr. Ayoade Alakija, une avocate qui tente d’aider les populations noires en Ukraine.

Le train de réfugiés ukrainiens vers la Pologne ne prend pas les ” personnes noires”

Des témoignages via WhatsApp confirment le blocage des familles africaines qui ne peuvent pas prendre le train vers la frontière polonaise.

“C’est vrai, je suis arrivé à Lviv vers 4 heures mais ce n’est pas pour les âmes sensibles et en plus ils repoussent les noirs”, témoigne une réfugiée africaine coincée en Ukraine.

“Ils n’autorisent pas les noirs à entrer dans les trains vers la Pologne”.

travailleurs noirs africains ukraine racisme pologne

Les réfugiés africains d’Ukraine bloqués à la frontière polonaise

Après avoir été bloqués dans les gares, certaines familles africaines ont décidé de rejoindre la frontière polonaise en voiture. Mais à nouveau, elles se sont vues discriminées et interdites de passer en territoire sûr.

Des familles entières se retrouvent bloquées, dans le froid, car elles n’ont pas la bonne couleur de peau pour traverser les frontières. Sur la vidéo ci-dessous, un nourrisson de 2 mois passe la nuit dehors alors qu’il fait à peine 3°C.

Les familles africaines en Ukraine menacées par les militaires aux frontières

Les familles africaines sont menacées par les soldats aux frontières malgré les autorisations de quitter le pays en guerre. Des étudiants mains en l’air crient : “nous ne sommes pas armés, nous sommes des étudiants!”.

“Regardez comment ils menacent de nous tirer dessus !

Nous sommes actuellement à la frontière entre l’Ukraine et la Pologne.

Leur police et leur armée ont refusé de laisser passer les Africains, ils ne laissent passer que les Ukrainiens.

Certains ont dormi ici pendant 2 jours sous ce froid torride, tandis que beaucoup sont retournés à Lviv”, explique une femme noire qui tente de fuir la guerre.

“Alors que le monde compatit à la situation dans votre pays, pourquoi harcelez-vous et ségréguez-vous les Africains qui tentent de traverser la frontière polonaise ? Arrêtez de maltraiter les Africains ! Nous sommes aussi des humains..”, écrit une internaute.

LIRE AUSSI : Réfugiés ukrainiens : 50 nuances de racisme dans les médias

racisme médias réfugiés ukrainiens Russie Ukraine

Réfugiés ukrainiens : 50 nuances de racisme dans les médias

bruno le maire effondrement de l'économie russe

Guerre en Ukraine : “Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe”, annonce Bruno Le Maire