in

Le FMI prévoit pour cette année la croissance mondiale la plus faible depuis 10 ans

[addthis tool="addthis_inline_share_toolbox_cyl9"] Commenter
FMI Croissance Mondiale

Le Fond Monétaire International (FMI) a dévoilé ses prévisions de la croissance mondiale pour 2019 et 2020. Les chiffres sont les plus faibles depuis la crise de 2008.

Le FMI vient d’annoncer ses nouvelles projections de croissance pour cette année et la suite. Une croissance mondiale de +3% en 2019, son niveau le plus faible depuis 2008. L’institution internationale a révisé de -0,2 point ses prévisions de juillet dernier.

 « A 3% de croissance, il n’y a pas de place pour les erreurs politiques et les décideurs doivent d’urgence coopérer pour réduire les tensions commerciales et géopolitiques », a commenté Gita Gopinath, l’économiste en chef du FMI.

Le FMI table sur une croissance à peine meilleure en 2020 à +3,4%, également révisée à la baise de -0,1 point. Une situation qui s’explique notamment par les incertitudes du marché à cause de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le Fond Monétaire International a fait un tour des principales inquiétudes dans un monde de moins en moins propice aux affaires. Les Etats-Unis sont les premières victimes de la guerre qu’ils mènent contre l’Empire du Milieu puisque les américains ont dû revoir à la baisse leur croissance à +2,4% en 2019 et +2,1% attendue pour 2020.

La Chine également voit sa croissance chuter à +6,1% et pourrait passer en dessous de la barre symbolique des 6% avec +5,8% prévu pour 2020. Une baisse importante de la seconde économie mondiale due notamment à la guerre commerciale mais aussi aux troubles à Hong Kong.

La situation en zone euro n’est pas mieux puisqu’avec la locomotive allemande à l’arrêt (+0,5%), l’Europe est en difficulté partout. En 2019, la croissance a progressé de 1,2% et espère atteindre +1,4% en 2020. L’Italie est au point mort avec 0% en 2019 et des prévisions à +0,5% en 2020.

La France de son côté résiste mieux que ses voisins notamment grâce aux allocations sociales données lors de la crise des gilets jaunes. Le FMI avance 1,2% en 2019 et 1,3% en 2020.

« Les barrières commerciales et les tensions géopolitiques accrues, y compris les risques liés au Brexit, pourraient perturber davantage les chaînes d’approvisionnement et entraver la confiance, l’investissement et la croissance », a estimé Gita Gopinath, l’économiste en chef du FMI, citée dans le rapport. 

L’Iran qui subit d’importantes sanctions américaines est au bord de l’implosion. En 2019, le PIB du pays s’est contracté à -9,5%. L’année 2020 risque d’être pire.

Le FMI annonce également que le commerce mondial va tomber en 2019 à son plus bas niveau depuis 7 ans. La guerre commerciale de Donald Trump contre la Chine et les incertitudes autour du Brexit sont les deux principales raisons d’une telle chute.



[addthis tool="addthis_inline_share_toolbox_cyl9"] Commenter

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Extinction Rebellion Gilets Jaunes

«Certains écolos adorent les animaux et méprisent les prolos…» : l’imbroglio entre les Gilets Jaunes et Extinction Rebellion

Les découvertes de pétrole et de gaz à leur plus bas historique

Les découvertes de pétrole et de gaz à leur plus bas historique