in , , ,

«Certains écolos adorent les animaux et méprisent les prolos…» : l’imbroglio entre les Gilets Jaunes et Extinction Rebellion

Commenter

Extinction Rebellion Gilets Jaunes

Peut-on obtenir une convergence des luttes ? Pour une transition écologique et sociale, il serait opportun de réussir à lier les revendications des mouvements sociaux et écologistes comme les Gilets Jaunes et Extinction Rebellion mais dans les faits, est-ce possible ?

Le milieu associatif parisien est en ébullition depuis l’arrivée du mouvement international Extinction Rebellion (XR) originaire du Royaume-Uni. Les premières opérations d’XR en France ont été des réussites sur la plan médiatique. Le gazage de ses militants sur le pont de Sully à Paris par des CRS zélés en juin ou encore l’occupation récente du centre commercial Italie 2 ont rapidement donné un gage de sympathie à ce mouvement dans les milieux associatifs.

Mais les premières critiques n’ont pas tardé à se faire entendre ces derniers jours notamment à cause du profil des militants XR et leur philosophie non-violente. Lors de l’opération à Italie 2, certains sympathisants du mouvement écologiste sont allés jusqu’à effacer les tags anti-police sur les murs du centre commercial écrits par d’autres militants issus des mouvements sociaux ou antiracistes.

Le soutien de la maire de Paris, Anne Hidalgo, aux actions d’Extinction Rebellion, la répression inexistante contre une centaine de militants sur une des artères les plus importantes de Paris ou encore la sympathie des médias ont poussé les autres organisations, notamment les Gilets Jaunes, à se poser des questions.

Maxime Nicole, figure des gilets jaunes, critique Extinction Rebellion

Maxime Nicolle, une des figures des Gilets Jaunes, est l’un des premiers militants de la cause sociale à avoir publiquement critiqué le mouvement Extinction Rebellion. Pour Fly Rider, l’association avec XR serait « le plus gros piège depuis le début du mouvement ».

« C’est mettre un prétexte qui est légitime, l’écologie, pour dire ‘vous ne pouvez pas dire non donc faut s’associer à eux’. Et en s’associant à eux, on tue tout le reste.

Alors que tu peux très bien ne pas t’associer à eux et dire nous aussi nous sommes pour le climat.

Par contre on est aussi pour une justice sociale, une justice fiscale, la fin des privilèges de l’Etat et la mise en place d’un référundum d’initiative citoyenne pour éviter que des corrompus fassent ce qu’ils veulent de notre pays et de notre vie. Parce que c’est pour ça qu’on est dans la rue ! »

Un avis partagé par d’autres membres historiques du mouvement comme Faouzi Lellouche qui demande à Extinction Rebellion plus de communication avant les actions. Pour lui, XR ne pourra pas se servir de l’image du mouvement social sans travailler dans le respect et la coordination.

Le Collectif Désobéissance Ecolo Paris envoie une lettre

Une lettre rédigée par le Collectif Désobéissance Ecolo Paris et signée par de nombreux collectifs dont le Comité Adama, ACTA ou encore les Cerveaux non disponibles fait état de nombreuses divergences avec le mouvement Extinction Rebellion.

Les principaux points exposés sont la question de la non-violence, du rapport avec les forces de l’ordre et de l’ouverture vers les autres causes et organisations.

« Passons déjà le fait que parler de « consensus non violent », ce n’est pas parler d’un consensus réel des gens sur place (sinon nous n’écririons pas ce texte), mais d’un « consensus » décidé en petit comité par les organisateurs. La rue appartient à celles et ceux qui, dans toute leur diversité, la prennent ». 

La publication de la lettre du collectif n’a, pour l’instant, pas provoqué de réactions officielles de la part du mouvement écologique. Les débats au sein du mouvement semblent également vifs.

La présence lors des actions d’XR du gilet jaune Julien Rodrigues

Extinction Rebellion peut compter notamment sur le soutien de Julien Rodrigues qui a fait savoir qu’il est favorable à une convergence des luttes. Dans plusieurs vidéos, le militant gilet jaune a maintenu que la question du climat et de la justice sociale et fiscale était une lutte de tous pour tous.

Julien Rodrigues a appelé à copier les méthodes d’Extinction Rebellion – « puisque apparemment on a le droit » – afin de remobiliser les troupes à l’approche des 1 an du mouvement. La baisse d’affluence des manifestations du samedi est due selon lui à une répression policière contre le mouvement social que ne subit pas XR.

La convergence des luttes chez Extinction Rebellion

Lors de plusieurs interventions télévisées, les militants d’XR ont plaidé pour une convergence des luttes avec les autres mouvements sociaux comme les Gilets Jaunes.

Pour les militants écologistes, les multinationales exploitent les ressources et les ouvriers pour toujours plus de profits et les hommes politiques sont complices. Une bonne raison selon eux de converger pour changer un « système capitaliste destructeur ».

Selon d’autres militants, le ralliement d’Extinction Rebellion lors de la marche des gilets jaunes devait être le symbole de la convergence des luttes. Malheureusement, la stratégie du mouvement écologiste a été anticipée par les forces de l’ordre qui ont empêché la centaine de manifestants de rejoindre le mouvement social qui défilait comme tous les samedis depuis 11 mois.

La stratégie d’Extinction Rebellion mise à mal par l’Etat

Pour certains à XR, la différence de traitement entre militants gilets jaunes et écologistes est une stratégie de l’Etat visant à diviser les opposants. Il s’agirait de faire passer Extinction Rebellion pour un mouvement inefficace et favorisé par le pouvoir.

L’occupation du Châtelet et de nombreux ponts durant plusieurs jours sans que les forces de l’ordre n’interviennent a placé le mouvement dans une situation délicate. L’image du martyr non-violent pour la planète arrêté par la police se transforme en faux rebelle bourgeois favorisé par l’Etat. Une posture compliquée pour XR France qui va devoir innover.

Extinction Rebellion déjà au pied du mur ?

La première semaine de mobilisation du mouvement Extinction Rebellion en France laisse des opinions mitigées. Les actions ont été très peu médiatisées à cause de la passivité des forces de l’ordre qui a totalement déstabilisé les militants.

Contrairement à Londres, Paris a fait le choix de ne pas intervenir face aux militants écologistes. Une stratégie qui a provoqué des doutes sur le mouvement comme expliqué tout au long de cet article. A Italie 2, XR, accompagné d’autres associations, a pu occuper le centre commercial pendant presque 24h sans que les forces de l’ordre ne se décident à agir. Face à l’inaction policière, les acteurs de l’organisation ont fait le choix de quitter les lieux d’eux-mêmes provoquant l’incompréhension des autres participants.

Idem au quartier Châtelet où la place a été occupée pendant 5 jours sans intervention de l’Etat. Les militants ont de nouveau choisi de plier bagage sans intervention policière.

« Le pouvoir a peu répondu, c’est assez intelligent de sa part. Il nous faut chercher d’autres modes d’actions, mais ça ne veut pas dire que nous avons perdu, loin de là », veut croire un médiateur XR interrogé par France Inter. 

Le doute après l’enthousiasme

L’enthousiasme des premiers jours a laissé place aux doutes. Extinction Rebellion France devra trouver de nouvelles méthodes et améliorer sa communication avec les autres associations pour espérer s’imposer dans la durée.

Gilets Jaunes, militants antiracistes et écologistes ont tout intérêt à travailler de concert pour provoquer un changement de société. Les premiers signes de division doivent être de suite questionnés, des solutions proposées, pour qu’une nouvelle dynamique prenne forme.

La transition écologique et sociale passera par la convergence des luttes entre les différents acteurs de l’opposition au système actuel. Une table ronde, des réunions, un groupe Facebook ou Whatsapp, les moyens ne manquent pas pour discuter, échanger et débattre. Les jours nous sont comptés pour travailler à un avenir meilleur.



Commenter

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

En Suède, l’émergence de la « honte de consommer »

FMI Croissance Mondiale

Le FMI prévoit pour cette année la croissance mondiale la plus faible depuis 10 ans