L’Espagne instaure un revenu minimum pour les plus pauvres

Le gouvernement espagnol fournira plus d’argent aux 850 000 familles les plus pauvres du pays afin qu’elles puissent atteindre un revenu mensuel minimum lors de la première tentative du pays de garantir un salaire de base.

Le plan a été approuvé par la coalition au pouvoir de gauche dirigée par le Premier ministre Pedro Sánchez. Le chef du Parti socialiste espagnol est sous pression pour stimuler la reprise économique et réduire les retombées d’un confinement de deux mois pour contenir la propagation du coronavirus qui a tué au moins 27 000 personnes.

Les citoyens de plus de 21 ans auront droit à un revenu mensuel minimum allant de 461 euros à 1015 euros , selon le nombre de membres de la famille. Les migrants qui sont en Espagne depuis plus d’un an peuvent postuler.

Le ministre de la Sécurité sociale, José Luis Escrivá, a déclaré que cette mesure visait à réduire la pauvreté et les inégalités. Selon lui, 100 000 ménages en bénéficieront immédiatement et le gouvernement prévoit d’en inclure 750 000 de plus dans les prochains mois. 

Le coût total des dépenses publiques espagnoles est estimé à 3 milliards d’euros par an.

La Chine et l’Inde prêts à un conflit armé pour une frontière disputée ?

Les océans pourraient se réchauffer sept fois plus vite en profondeur qu’en surface