in

« Nous allons devoir vivre avec ce virus jusqu’à la fin de nos jours », estime le Pr. Eric Caumes


Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un couvre feu de 21 heures à 6 heures du matin. Le Président a déclaré que le virus pourrait être encore présent jusqu’à l’été 2021.

Pour le chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Pitié Salpêtrière, Eric Caumes, le coronavirus pourrait bien rester jusqu’à la fin de nos jours. Le spécialiste a expliqué sur RTL Matin que le virus va faire partie de nos vies et seul un » vaccin ou une immunité naturelle pourra nous sortir de cette épidémie ».

(patientez quelques secondes avant l’apparition de la vidéo)

Les experts craignent que l’immunité collective pour le Covid-19 soit impossible. La multiplication des patients ayant contracté deux fois le virus montre que les anticorps obtenus lors d’une première contamination sont peut-être insuffisants pour empêcher une récidive.

LIRE AUSSI : Couvre feu ou confinement : à quoi Macron va manger les français

En Suède, les autorités ont refusé de confiner malgré les recommandations de l’OMS. Le taux de mortalité dans le pays (58.36 pour 100.000 habitants) est bien supérieur à celui de ses voisins au Danemark (11.58), Finlande (6.24) et Norvège (5.09). Le but des responsables suédois était de créer rapidement une immunité afin que la vie puisse reprendre normalement. Cependant, après une première vague épidémique meurtrière, le retour du virus dans les mêmes zones inquiète les virologues du pays.

Selon une enquête du Times, non seulement le manque de mesures sanitaires a probablement entraîné plus d’infections et de décès, mais cela n’a même pas aidé l’économie puisque la Suède a connu une situation économique pire que les autres pays nordiques tout au long de la pandémie. 

LIRE AUSSI : Des chercheurs néerlandais signalent un premier décès par réinfection au COVID-19


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

« La Ronce » s’attaque aux rayons sucrés pour dénoncer l’utilisation des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles

Gestion calamiteuse de la crise Covid-19 : perquisitions chez Buzyn, Véran, Philippe, Ndiaye et Salomon