in

« La Ronce » s’attaque aux rayons sucrés pour dénoncer l’utilisation des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles


Les activistes écologistes de « La Ronce » ont décidé de passer à l’action en s’en prenant aux rayons sucrés des supermarchés.

L’opération « Epine Sucrée » vise à ouvrir les emballages de paquets de sucre de grandes firmes comme Daddy, Béguin Say et Saint Louis pour dénoncer l’utilisation des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles.

Sur Twitter, les responsables de l’action s’expliquent :

« Les supermarchés n’ont pas d’assurance pour la casse. Un produit débouché ou colorié ne peut plus se vendre, c’est une perte nette pour le distributeur (le supermarché). Mais comment le producteur (la multinationale) en serait-il impacté ?

C’est le distributeur qui décide de commander ou non un lot au producteur, or si le distributeur ne peut pas vendre son lot parce qu’il est systématiquement endommagé, il ne le recommandera pas. Et la perte se répercute alors sur la multinationale.

À cela s’ajoute le coût réputationnel pour la multinationale, dont notre action va servir à dévoiler les crimes. Ne sous-estimez jamais la portée de milliers de personnes qui rompent avec le rôle de consommateur qui leur a été assigné et enseigné. C’est leur pire cauchemar ».

L’opération s’est déroulée toute la journée et visiblement, des pertes sont à signaler du côté des supermarchés.

LIRE AUSSI : Le double discours de la Ministre de la Transition écologique sur l’utilisation des pesticides tueurs d’abeilles

Likez notre page facebook!


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En Afghanistan, l’épidémie de Covid-19 provoque des pénuries alimentaires

« Nous allons devoir vivre avec ce virus jusqu’à la fin de nos jours », estime le Pr. Eric Caumes