Elise Lucet dévoile des mails de Deliveroo qui impliqueraient le fichage des employés grévistes

L’équipe de Cash Investigation a de nouveau frappé très fort contre une énième dérive du « capitalisme numérique ». Elice Lucet a confronté le responsable de la communication de Deliveroo aux mails envoyés par des managers de la boîte suite à des mouvements de grève.

Cet extrait de l’émission Cash Investigation révèle que lors des manifestations qui ont eu lieu à Paris en octobre 2018 contre la baisse des tarifs, des managers de Deliveroo ont échangé des mails indiquant qu’ils avaient les moyens de géolocaliser les livreurs afin d’identifier les manifestants.

Selon Elise Lucet, mails à l’appui, les managers auraient échangé dans le but d’entreprendre la constitution de dossiers à charge contre les livreurs qui manifestaient. Le directeur de la communication, Louis Lepioufle, a indiqué ne pas être au courant de ces échanges et a déclaré à plusieurs reprises que Deliveroo n’interdisait pas à ses livreurs de manifester.

Après l’interview, la direction de l’entreprise a contacté Elise Lucet afin d’indiquer que les travailleurs avaient bien été identifiés à l’aide de l’application mobile dans le but d’aider une enquête policière.

Aéroport géant de Pékin

Nouvel aéroport géant : Pékin ambitionne 1,6 milliard de voyages par an d’ici 2037

J 2tNIA4cI

Joseph Stiglitz, un prix Nobel face au krach