En plein confinement, les chasseurs diffusent leur dernier « trophée » et provoquent la colère des internautes

chasseur confinement 1

Depuis quelques jours, une photo montrant une dizaine de personnes posant devant un cerf mort provoque la colère des militants animalistes.

Selon Midi Libre, samedi 14 novembre 2020 a eu lieu une battue pour traquer un cerf repéré plus tôt dans les bois de Montjaux. Les chasseurs ont rapidement trouvé et tué le magnifique cerf à douze bois et les quatre biches qui l’accompagnaient.

« Un coup de feu résonne dans cette campagne animée par les aboiements de la meute de chiens », relate Midi Libre.

Le pauvre cerf gisait au sol tandis que le tireur, Brice Viala, ne cachait pas sa fierté devant « son trophée exceptionnel ». Plusieurs photos ont été prises devant le cadavre de la bête.

LIRE AUSSI : VIDEO. Un cerf se réfugie en ville, épuisé, après avoir été traqué par des chasseurs et des chiens

Sur Twitter, les personnalités publiques et militants associatifs sont nombreux à avoir dénoncé ce deux poids deux mesures entre les citoyens et les chasseurs. Rémi Gaillard, Hugo Clément ou encore l’association 30 millions d’amis ont condamné l’action des chasseurs.

Contrairement au reste de la population, les chasseurs sont autorisés à se rendre dans les bois pour chasser le sanglier, le cerf et le chevreuil. Cette dérogation du ministère de la Transition écologique a provoqué la colère des associations écologistes et animalistes qui dénoncent un nouveau « passe droit ».

LIRE AUSSI : Ces influenceuses qui veulent rendre la chasse glamour

drone police beaune

Bientôt des drones de surveillance dans les rues de Beaune ?

robots taxi Mobileye RATP

Mobileye et la RATP travaillent sur des taxis-robots autonomes à Paris