Banque alimentaire : « On a besoin d’argent et de bras », rappelle Jacques Bailet

Jacques Bailet, président de la fédération des banques alimentaires, était l’invité d’Europe 1 à l’occasion de la journée nationale contre le gaspillage.

La hausse constante de la précarité en France provoque d’importants besoins chez les associations qui viennent en aide aux pauvres notamment des moyens financiers et humains.

L’interdiction pour les magasins de jeter les invendus alimentaires a permis de soutenir le combat contre la pauvreté mais a nécessité également de nouveaux investissements des associations afin de pouvoir stocker les récoltes.

En France, 4,5 millions de personnes sont en précarité alimentaire et doivent tout de même pouvoir se nourrir correctement insiste Jacques Bailet.

« On ne peut pas jeter des denrées alimentaires alors qu’il y a de la précarité ».

Planisphère reboisement planète

La Terre contient plus d’arbres qu’il y a 20 ans mais…

Usine Lubrizol Rouen pompiers analyses

Incendie de l’usine Lubrizol : les premières analyses sur des pompiers sont mauvaises