Air Canada annonce le licenciement d’au moins 19 000 employés

Air Canada pourrait supprimer plus de la moitié de ses 38 000 employés le mois prochain. La compagnie aérienne fait face aux retombées économiques de la pandémie de COVID-19 qui a cloué au sol ses avions.

Les licenciements, qui auront lieu le 7 juin, toucheront au moins 19 000 personnes et pourraient atteindre jusqu’à 22 800 personnes.

La plus grande compagnie aérienne du pays – ainsi que ses concurrents – a vu la demande de voyages aériens s’évaporer en raison des fermetures de frontières et des mesures de confinement, ce qui a incité Air Canada à immobiliser quelques 225 avions et à réduire ses vols de 95%.

« Nous avons donc pris la décision extrêmement difficile aujourd’hui de réduire considérablement nos opérations afin de nous aligner sur les prévisions, ce qui signifie malheureusement une réduction de nos effectifs de 50 à 60% », a déclaré la compagnie aérienne dans un courriel vendredi soir. 

«Nous estimons qu’environ 20 000 personnes seront affectées.»

Pour minimiser le nombre de licenciement, Air Canada demanderait aux agents de bord de réduire leurs horaires, de partir en congé pour une période interminée pouvant aller jusqu’à deux ans ou de démissionner tout en gardant des privilèges de voyage, selon le Syndicat canadien de la fonction publique.

Selon les médias canadiens, la compagnie aérienne a perdu plus d’un milliard de dollars malgré le fait qu’elle ne contribue pas à la plupart des salaires de ses employés. Air Canada continue de verser des sommes importantes pour les régimes de retraite et les droits sociaux.

Un mot pour décrire le monde de demain |Aurélien Barrau

« 2020 pourrait être l’hiver le plus sombre de l’histoire moderne » (ancien haut responsable de la santé US)