in , ,

Un officiel chinois accuse l’armée américaine d’avoir déclenché l’épidémie de coronavirus


Un haut fonctionnaire chinois a demandé si l’armée américaine avait « disséminé l’épidémie à Wuhan » et a exigé « une explication » jeudi.

Un porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Lijian Zhao, a fait ce post sur son compte Twitter officiel et a inclus une vidéo du directeur des centres américains de contrôle et de prévention des maladies, Robert Redfield, témoignant devant le Congrès.

« Certains décès imputés à la grippe ont été en fait infectés par le COVID-19, a admis Robert Redfield à la Chambre des représentants des États-Unis. Les États-Unis ont signalé 34 millions de cas de grippe et 20 000 décès. Veuillez nous dire combien sont liés au COVID-19?

« Le CDC a été pris sur le fait », a écrit Lijian. « Quand le patient zéro a-t-il commencé aux États-Unis ? Combien de personnes sont infectées ? Quels sont les noms des hôpitaux ? C’est peut-être l’armée américaine qui a amené l’épidémie à Wuhan. Soyez transparent ! Rendez publiques vos données ! Les États-Unis nous doivent une explication ! »

L’épidémie de coronavirus a été détectée pour la première fois dans la ville industrielle de Wuhan, dans la province centrale du Hubei, en Chine. La déclaration de Lijian intervient après que les législateurs américains aient accusé la Chine de cacher des informations sur l’épidémie, qui est maintenant une pandémie, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Le sénateur Tom Cotton a accusé la Chine d’avoir « menti » sur la gravité de l’épidémie en février.

« La situation est très grave en partie parce que … La Chine a menti dès le début, et elle continue de mentir aujourd’hui », a déclaré le sénateur Cotton, R-Ark. « Et aussi parce qu’il y a tant d’inconnues sur ce virus. Par exemple, combien de personnes une personne peut-elle infecter une fois qu’elle a le virus ? »

« Nous savons aussi qu’à quelques kilomètres de ce marché alimentaire se trouve le seul super laboratoire chinois de niveau 4 de biosécurité qui fait des recherches sur les maladies infectieuses humaines. Maintenant, nous n’avons pas la preuve que cette maladie est originaire de là, mais en raison de la duplicité et de la malhonnêteté de la Chine depuis le début, nous devons au moins poser la question », a poursuivi M. Cotton.

Les accusations du porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères risquent d’aggraver les mauvaises relations entre la Chine et les Etats-Unis. Un seul tweet de Donald Trump en guise de réponse pourrait provoquer accélérer la crise financière que désormais tout le monde attend.

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut responsable italien de la santé : le coronavirus est « pire qu’une bombe qui explose »

Crise financière. Les bourses européennes plongent, le CAC40 réalise la pire chute de son histoire (-12,28%) !