in ,

78% des Français contre l’accord UE-Mercosur s’il contribue à la déforestation


Les français, tout comme les européens, sont opposés à l’accord entre l’Union Européenne et le Mercosur s’il participe à la déforestation et à dégrader l’environnement.

Un sondage réalisé par YouGov pour SumOfUs, une organisation internationale de défense des consommateurs, indique que 78% des français souhaitent que l’accord entre l’Union Européenne et le Mercosur soit stoppé s’il nuit à l’environnement. Les mêmes préoccupations touchent les populations européennes puisque 3 européens interrogés sur 4 souhaitent aussi l’arrêt de l’accord commercial entre les deux zones économiques s’il contribue à la déforestation et à la dégradation de l’environnement en Amazonie.

Le sondage a été réalisé sur 5329 personnes adultes vivant en Espagne, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas du 1er au 4 septembre 2020. Au total ce sont 78% des espagnols, 74% des allemands et 71% des néerlandais interrogés qui s’opposent à l’accord dans ces circonstances.

De plus, 79% des Français souhaitent également que l’UE n’accepte que les accords commerciaux qui sont conformes à ses engagements climatiques. L’écrasante majorité des citoyens espagnols partage cette opinion (82 %), tout comme les citoyens néerlandais et allemands (75 % et 72 %).

« L’opinion publique veut qu’Emmanuel Macron fasse à Bruxelles ce qu’il dit à Paris : « stopper net » cet accord en construisant une minorité de blocage au sein du Conseil de l’UE, afin de relocaliser l’économie plutôt qu’exporter toujours plus de voitures et importer toujours plus de soja et de viande, au détriment du climat, de l’Amazonie et des emplois », commente Maxime Combes, porte-parole d’Attac France.

Au total ce sont près 1,7 million d’européens qui ont signé la pétition pour soutenir l’arrêt de l’accord commercial UE-Mercosur « tant que l’Amazonie brûlera ». Une action menées par différentes organisations comme CampactDUH (Deutsche umwelthilfe)FoodwatchGreenpeace AllemagneMesOpinionsRainforest RescueSumOfUs et WeMove.eu.

« En se mobilisant et en signant les pétitions, les Européens envoient un message clair à Bruxelles : ils ne veulent pas d’un accord UE-Mercosur qui ferait passer le profit avant la planète et ses habitants. Près de 1,7 million d’Européens ont exprimé leur opposition à cet accord commercial qui détruit l’environnement depuis des mois, les résultats du sondage d’aujourd’hui ne nous surprennent donc pas », explique Fatah Sadaoui, responsable des campagnes à SumOfUs.

Après la France, c’est l’Allemagne qui a exprimé ses réticences sur l’accord commercial avec le Mercosur. La ministre allemande de l’agriculture Julia Klöckner a déclaré que « l’accord commercial ne sera pas ratifié à court terme » et qu’une grande majorité des ministres européens de l’agriculture sont « très, très sceptiques » à l’égard de l’accord.

« Cet accord nous fait reculer. L’accord UE-Mercosur augmentera la déforestation et la crise climatique en accélérant les exportations de voitures et les monocultures d’aliments pour animaux. Il est temps de mettre fin à cet accord du passé et d’entamer une coopération qui donne la priorité aux personnes et à la planète », explique Martin Konecny, coordinateur du réseau Seattle to Brussels.

Les résultats de ce sondage coïncident avec la nomination du nouveau commissaire européen au commerce, le vice président exécutif de la Commission Européenne Valdis Dombrovskis. L’accord UE-Mercosur devrait être présenté au Conseil pour discussion cet automne.

LIRE AUSSI : L’Amazonie subit sa pire vague d’incendies géants en août depuis 10 ans

Likez notre page facebook!

Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

URGENT. Panique après le déclenchement d’un nouvel incendie au port de Beyrouth

Extinction. Depuis 1970, la taille des populations de vertébrés sauvages a décliné de 68%