« Tuez-les par balle » : le président philippin menace ses concitoyens qui manifestent pendant le confinement

Le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré dans une allocution télévisée que les forces de l’ordre pouvaient tuer ceux qui manifestaient et ne respectaient pas le confinement.

Des manifestations ont éclaté dans la capitale des Philippines Manille contre l’absence d’aide alimentaire promise par les autorités. Les forces de l’ordre répriment violemment la population qui brave le confinement pour dénoncer le manque de denrées alimentaires pour vivre.

Les Philippines comptent à ce jour officiellement 96 décès et 2311 cas confirmés de coronavirus.

jean paul mira lci vaccin afrique

Coronavirus. Un médecin sur LCI propose d’utiliser les africains comme cobayes, le net s’enflamme

Demandes allocations chomage USA 1 729 543

Nouveau record aux Etats-Unis avec 6,6 millions de chômeurs supplémentaires en une semaine