Poutine prévient que des missiles nucléaires Satan-2 pourraient être déployés dans quelques mois

Poutine missiles nucléaires Satan-2 Russie Ukraine OTAN

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé que les missiles nucléaires Satan-2 pourraient être prêts et déployés d’ici la fin de l’année. Une nouvelle annonce qui sonne comme une menace alors que les Etats-Unis et les pays européens continuent de fournir des armes à l’Ukraine.

Poutine annonce le déploiement des missiles nucléaires Satan-2

Devant les diplômés des académies militaires du pays, l’homme fort du Kremlin s’est vanté de la mise en service du tout dernier missile balistique intercontinentalde de 14 étages connu en Russie sous le nom de “RS-28 Sarmat”.

“Le missile balistique intercontinental lourd Sarmat a été testé avec succès”, a déclaré le président aux diplômés à Moscou. “Il est prévu que d’ici la fin de l’année, le premier complexe de ce type soit mis en service de combat”.

Le chef de l’agence spatiale russe a déjà fait savoir que 50 des missiles nucléaires Satan-2 (surnom donné par l’OTAN) devraient rejoindre prochainement l’arsenal de la nation.

“Je suggère que les agresseurs nous parlent plus poliment”, avait déclaré Rogozin quelques mois auparavant.

LIRE AUSSI : Dmitri Medvedev menace la France d’une guerre après les propos de Bruno Le Maire

Les missiles nucléaires Satan-2 peuvent détruire un pays entier

Le missile Satan-2 a été présenté au public en 2018. Ce missile intercontinental, qui peut transporter 10 ogives nucléaires, a une portée estimée entre 10 000 et 18 000 km. Une distance suffisante pour détruire n’importe quelle cible sur la planète.

En mai, des hauts responsables russes avaient menacé de frapper la Finlande, le Royaume-Uni ou encore les Etats-Unis après qu’Helsinki ait signalé son intention de rejoindre l’OTAN.

“Si la Finlande veut rejoindre ce bloc, alors notre objectif est absolument légitime – remettre en question l’existence de cet État. C’est logique”, a déclaré Aleksey Zhuravlyov, vice-président de la commission de la défense du parlement russe.

“Si les États-Unis menacent notre État, c’est bien : voici le Sarmat [missile Satan-2] pour vous, et il y aura des cendres nucléaires de vous si vous pensez que la Russie ne devrait pas exister”, a-t-il ajouté. “Et la Finlande dit qu’elle ne fait qu’un avec les États-Unis. Eh bien, mettez-vous en ligne”.

En avril, la télévision russe avait défrayé la chronique en vantant les capacités de frappes de Moscou. Les invités sur le plateau avaient notamment expliqué que Paris et Londres pouvaient être touchés en seulement 200 secondes par une frappe de Moscou. Des informations fausses selon certains médias occidentaux.

LIRE AUSSI : Ministre russe des Affaires Etrangères : « Il n’y a pas d’autre alternative aux sanctions qu’une guerre mondiale »

Le chef de l’armée britannique évoque une troisième guerre mondiale 

Le nouveau chef de l’armée britannique, Patrick Sanders, a évoqué la nécessité pour le Royaume-Uni de se préparer à une troisième guerre mondiale sur le continent européen.

“Il y a urgence à bâtir une armée capable de vaincre la Russie”, a déclaré le chef de l’armée britannique, le général Patrick Sanders.

Au début de l’invasion russe en Ukraine et suite à la multiplication des sanctions économiques occidentales contre Moscou, le Ministre des affaires étrangères russes, Sergueï Lavrov, avait évoqué une guerre mondiale.

Joe Biden « est expérimenté et sait qu’il n’y a pas d’autre alternative aux sanctions qu’une guerre mondiale », avait déclaré Sergueï Lavrov.

L’Europe pourrait bien être le terrain de futurs affrontements entre les armées de l’OTAN et celles de la Russie. Une nouvelle guerre mondiale pourrait impliquer des frappes nucléaires ayant la capacité de détruire une partie de la planète.

LIRE AUSSI : L’abri souterrain survivaliste : le bunker antiatomique


NOUS SOUTENIR

Soutenir financièrement Issues.fr c’est assurer la pérennité et le développement d’un média indépendant qui partage des clés de lecture variées pour comprendre et analyser notre monde en mutation. 

Soutenez Issues.fr sur Tipeee

cours d'eau pollution pharmaceutique médicaments

43% des cours d’eau du monde contiennent des niveaux dangereux de médicaments sur ordonnance

chef de l'armée britannique Russie troisième guerre mondiale

Le chef de l’armée britannique veut se préparer à une troisième guerre mondiale contre la Russie