in ,

« On a perdu cette bataille contre le changement climatique, il faut l’accepter. C’est la fin d’un monde. » Yann Arthus-Bertrand


Yann Arthus-Bertrand france inter

Yann Arthus-Bertrand, photographe de « La Terre vue du ciel » et militant écologiste, a annoncé sur France Inter qu’il arrêtait de prendre l’avion. Un choix personnel pour la cohérence de son combat. Il explique que c’est Greta Thunberg, qu’il voit comme une sainte, qui l’a fait prendre conscience de l’importance d’accompagner les paroles par des actes.

« J’étais l’exemple de l’incohérence dans laquelle on est tous. À 73 ans, j’aurais dû le faire avant, j’ai quand même émis énormément de carbone dans ma vie »

Contrairement au discours qu’il tenait il y a quelques années, Yann Arthus-Bertrand ne se berce plus d’illusions quant au combat perdu contre le réchauffement climatique. Pour le célèbre photographe, lecteur assidu des rapports du GIEC, il est certain qu’il s’agit de la fin d’un monde qui verra naître un nouveau à inventer.

« On a perdu cette bataille contre le changement climatique, il faut l’accepter. C’est la fin d’un monde, avec un monde nouveau à inventer »

Jusqu’ici critique quant au discours des collapsologues comme Pablo Servigne, Yann Arthus-Bertrand rejoint désormais les conclusions de nombreux chercheurs qui annoncent la fin du monde tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Avec humilité, il avoue que c’est sa génération qui est « responsable de ce qui est en train de se passer maintenant”. Constat lucide malheureusement trop peu entendu ou écouté qui annonce des changements radicaux pour l’Humanité.


Écrit par La Rédaction Issues

Retrouvez Issues.fr sur les réseaux sociaux et sa chaîne Youtube :

commentaires

Laisser un commentaire

Un ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Commentaires

0 Commentaires

Sans les énergies fossiles retour en 1800 !

réchauffement climatique jean charles taugourdeau climato sceptique

Le député Taugourdeau parle du « prétendu réchauffement climatique » à l’Assemblée Nationale